Exclu des logements sociaux pour la seconde fois : Kamel Moussi entame une grève de la faim

09/10/2012 - 15:59

SIDI AICH (SIWEL) — Exclu pour la seconde fois des logements sociaux distribués par la commune de Sidi Aich, Kamel Moussi, 42 ans, d’une situation sociale très difficile, entame, dés aujourd’hui une grève de la faim.


Pour dénoncer son exclusion des bénéficiaires des logements sociaux, malgré l’engagement du maire de la localité, Kamel Moussi, par désespoir de cause, entame une grève de la faim illimitée.

Ancien policier, avant de quitter pour invalidité, Kamel, issu d’une famille pauvre, ne sait pas à quelle autorité se plaindre, pour faire valoir son droit au logement.
Pour lui, seule une grève de la faim pourra décrocher son droit. Il est a Sidi Aich, sa ville natale.

aai
SIWEL 091559 OCT12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche