Examen de Tamazight au BEM : les enseignants dénoncent une « humiliation »

08/06/2011 - 13:38

TIZI-OUZOU (SIWEL) — L'épreuve proposée aux candidats à l'examen du BEM en tamazight a été rédigée en trois versions (latine, arabe et tifinagh) alors que le caractère approuvé et avec lequel s'écrit cette langue est le latin.


Examen de Tamazight au BEM : les enseignants dénoncent une « humiliation »
Les enseignants de Tamazight parlent d'une « humiliation ».

« Dans certains centres d'examen de la wilaya de Tizi-Ouzou, les candidats se sont retrouvés avec quatre pages en trois versions alors qu'on devait seulement leur remettre l'épreuve en caractères latins », ont-ils témoigné à Siwel.

Ils s'interrogent sur l'origine de cette « diversion  »dont certains accusent les autorités algériennes de vouloir « casser  »la généralisation de tamazight, pourtant, constitutionnalisée en 2003 comme « langue nationale » alors que d'autres y voient une « manœuvre pour créer un conflit entre les locuteurs de tamazight ».

ham
SIWEL 081340 JUIN 11





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu