Enterrement du chanteur engagé et militant Kabyle, Hamid Beztout

01/09/2016 - 23:50

AQVU (SIWEL) — C’est sous un soleil de plomb qu’a eu lieu l’enterrement du militant de la cause Kabyle, Hamid Beztout, dans son village natal de M’sisna. Le cortège funèbre a pris la route du cimetière du village à 11h, pour déposer le corps du jeune barde dans sa dernière demeure, accompagné par la famille souverainiste kabyle.


Sgunfu di talwit RIP Hamid Beztout (1985-2016) (PH/DR)
Sgunfu di talwit RIP Hamid Beztout (1985-2016) (PH/DR)
Une forte affluence citoyenne a été constatée dès les premières heures de la matinée, parmi lesquels se trouvaient ses amis, ainsi qu’une nombreuse délégation militante du MAK, dont quelques membres de la direction, en l’occurrence le président Bouaziz Ait Chebib, le secrétaire général Farid Djenadi, Nadir Chelbabi et tant d’autres…

Le président du MAK et quelques membres de la Coordination MAK d’Aqvu se sont entretenus avec la famille du défunt, lui présentant leurs sincères condoléances au nom de toute la famille militante et l’assurant de son soutien indéfectible.

Hamid a trouvé la mort dans son studio d’enregistrement sis à Aqvu, dans la nuit du 29 au 30 du mois d’août écoulé. Âgé tout juste de 31 ans, le jeune chanteur avait beaucoup de projets qu’il avait confiés à ses amis, dont la finalisation de son album en cours d’édition, toujours dans le domaine de la chanson engagée.

La cause du décès initialement avancée et privilégiée par la police était la pendaison, cependant, plusieurs zones d’ombre restent à éclaircir pour mener à la vérité quant au décès du jeune militant Kabyle.

Hamid manquera beaucoup à sa famille et à tous ses amis, ainsi qu’au mouvement du MAK. Lui qui s’est mis au service de la cause Kabyle et tous les militants qui le sollicitaient en toute occasion. Sa demeure était un refuge pour tout militant transitant par Aqvun, à l'instar de Khodir Sekkouti, cadre du Mouvement pour l’Autonomie du Mzab (MAM) qu’il a hébergé pendant plusieurs mois.

On se souviendra de notre frère Hamid pour son engagement inconditionnel pour la cause Kabyle et le fameux sourire charmeur qu’il arborait, et qui nous mettait tous en confiance face aux difficultés.

Di talwit a gma Hamid, nous ne t’oublierons pas et nous exprimerons où que nous serons, notre fierté de t’avoir connu et d’avoir parcouru en ta compagnie un chemin semés d’embûches, mais égayé par ta présence parmi nous…

P/La coordination MAK Aqvu
Nordine Mezzi, responsable à la communication

SIWEL 012350 SEP 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche