Enseignante kabyle affectée à El Biar : « Va enseigner Tamazight chez toi, pas chez nous »

04/10/2016 - 07:42

ALGER (SIWEL) — Une jeune enseignante kabyle, ayant réussi dans l'examen oral et écrit, a été affectée dans un Collège d'enseignement moyen (C.E.M) de la commune d'El Biar relevant de la wilaya d'Alger, pour enseigner la langue Tamazight. Les responsables de cet établissement lui ont refusé de signer le PV de son installation en lui disant : « Va enseigner Tamazight chez toi, pas chez nous ».


Le 02 octobre, jour de rentrée pour Yasmine Adjou, enseignante de Tamazight de l'école AZAR dans la ville de Québec (PH/DR)
Le 02 octobre, jour de rentrée pour Yasmine Adjou, enseignante de Tamazight de l'école AZAR dans la ville de Québec (PH/DR)
Cela démontre bien, sur le terrain, la fumisterie de l'officialisation de Tamazight dans la Constitution algérienne, la langue arabe demeurant la seule langue nationale et officielle de l'Etat algérien.

Au même moment, AZAR, une école de Tamazight, a été inaugurée le 02 octobre 2016 dans la ville de Québec, la troisième du genre au Canada après celle de l'ACOAH à Ottawa et celle d'INAS à Montréal.

cdb/wbw
SIWEL 040742 OCT 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche