En octobre 1962, la Chine s'était abstenue pour l'admission de l'Algérie à l'ONU

08/10/2012 - 00:58

NEW YORK (SIWEL) — Rétrospective : C'est sans la voix de la République de Chine qui s'était abstenue que le Conseil de sécurité avait recommandé à l’Assemblée générale d’admettre la République algérienne démocratique et populaire au sein de l’Organisation des Nations unies.


En octobre 1962, la Chine s'était abstenue pour l'admission de l'Algérie à l'ONU
- Le 04 octobre 1962 : lors de la 1020ème séance : Adoption du projet de résolution pour l’adhésion de l’Algérie à l’ONU, présenté par le Chili, les Etats-Unis, la France, le Ghana, l'Irlande, la République arabe unie, la Roumanie, le Royaume-Uni, l'URSS et le Venezuela [C S, 17e année, Suppl. oct.-déc, S/5174. Même texte que celui de la résolution 176 (1962) du CS]

- Le Conseil de sécurité, ayant examiné la demande d’admission à l’Organisation des Nations unies de la République algérienne démocratique et populaire, recommande à l’Assemblée générale d’admettre la République algérienne démocratique et populaire à l’Organisation des Nations unies.

La résolution 176 a été adoptée par dix voix POUR, zéro voix CONTRE et une voix en ASBTENTION, celle de la République de Chine.

- Le 08 octobre 1962 : lors de la 1146ème séance plénière, suite à la recommandation du Conseil de sécurité, l'Algérie fut admise par acclamation comme 109ème membre de l'ONU, sept mois après les accords d'Evian.

wbw
SIWEL 080058 OCT 12

http://www.un.org/french/documents/view_doc.asp?symbol=S/RES/176(1962)&Lang=E&style=B http://www.un.org/french/documents/view_doc.asp?symbol=S/RES/176(1962)&Lang=E&style=B





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu