Emeutes à Lesnam suite à l'agression d'un jeune par la police algérienne

24/04/2016 - 23:28

LESNAM (SIWEL) — De violents affrontements ont éclaté en fin de journée aujourd'hui entre des jeunes manifestants kabyles et les forces de police algériennes à Lesnam, dans le département kabyle de Tuvirett (ex Bouira). La cause de ce soulèvement remonte à la veille, où tard dans la soirée un jeune homme a été tabassé par des éléments de la police algérienne dans un commissariat, après qu'une bagarre ait éclaté entre le jeune homme en question et un policier en civil.


Emeutes à Lesnam suite à l'agression d'un jeune par la police algérienne
Selon nos sources, le jeune homme aurait eu une altercation avec un policier en civil et ils en seraient arrivés au mains. Un moment après, les collègues du policiers arrivent pour "venger" leur coéquipier. Ils embarquent le jeune homme au commissariat de police et le tabassent au point où il est transporté à l'hôpital de Tizi-Ouzou où les médecins jugeront son état critique.

Pour se justifier, la police algérienne a prétexté que le jeune homme était en état d'ébriété. Mais le" justificatif " est jugé irrecevable par la population qui a considéré que la police n'a pas à embarquer un jeune au commissariat pour le tabasser.

La nouvelle a fait le tour de la ville et aujourd'hui, en fin de journée, aux environ de 18h30, les jeunes de Lesnam se sont fortement mobilisé pour protester contre cette agression policière en organisant une marche en direction du commissariat de police.

Les forces "anti-émeutes" ont réagit en tentant empêcher la manifestation, transformant ainsi par leur intervention, la manifestation en "émeutes". La police algérienne a envoyé des renforts de CRS pour tenter de contenir la colère des habitants d'El Asnam qui, de leur côté, ne comptent non plus subir sans rien dire la violence et le dictat de la police algérienne

Au moment où nous mettons en ligne, des échauffourées sont encore signalées entre population et forces de police algérienne. Nos sources avancent le chiffre de 5 blessés dont un policier. Par ailleurs, l'état de santé de la victime du passage à tabac dans le commissariat de Lesnam demeure, encore aujourd'hui en fin de soirée, critique.

zp,
SIWEL 242328 AVR 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu