SIWEL | Agence kabyle d'information

Elections locales en Algérie : seulement 3% de participation en Kabylie (10h)

29/11/2012 - 13:43

KABYLIE (SIWEL) — Selon les échos qui nous sont parvenus de toutes les régions, la participation était encore très timide. A midi, le taux de participation au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou était de 3,41% pour les Assemblées populaires communales (APC) et 3,09% pour l’Assemblée populaire de wilaya (APW).


Les bureaux de vote vides à travers plusieurs localités de Kabylie. PH/DR
Les bureaux de vote vides à travers plusieurs localités de Kabylie. PH/DR
Tizi Ouzou ce matin. La ville se réveille comme avec la gueule de bois. La nuit dernière, un séisme de 5,1 sur l’échelle de Richter a secoué a secoué la ville de Béjaia durant la nuit. La secousse a été fortement ressentie à Tizi Ouzou. Jour d’élections, jour de pêche. Les gens vaquent normalement à leurs occupations.

A la Nouvelle ville, c’est plat. On dirait que les habitants ont déserté les lieux. Autour du Cem Ameyoud Smail qui abrite un centre de vote, y avait pas de mouvement de foule. Calme plat. De temps à autre on voyait des électeurs se présenter. C’est que Tizi Ouzou n’a pas pour habitude de voter en masse. Même topo en ville.

Les différents centres ne sont pas pris d’assaut.
Selon les échos qui nous sont parvenus de toutes les régions, la participation était encore très timide. A 12 heures, le taux de participation au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou était de 3,41 pour les Assemblées populaires communales et 3,09 % pour l’Assemblée populaire de wilaya. Cela témoigne du manque d’engouement et du spectre de l’abstention et celui du boycotte d’une élection qui ne sert pas à grand-chose aux yeux de la population.

Dans certaines localités la participation était des plus faibles pour ne pas dire insignifiante. A Aghribs le taux de participation 1,62 Apc et 1,54 % pour l’Apw. Dans d’autres régions aussi, comme en Kabylie maritime, l’engouement tant attendu par les candidats n’était pas au rendez-vous.

La Kabylie maritime a tourné le dos aux urnes. Les bureaux de vote de Tigzirt, Iflissen, Mizrana, son presque désertés. Les candidats et les partis politiques sont restés bouche-bée devant cette situation à laquelle ils ne s’attendaient pas. « Je pense que c’est le froid qui a retenu les gens chez eux », tente d’expliquer un candidat RCD à Iflissen. Jusqu’à midi, le taux de participation n’a pas dépassé les 6% en Kabylie maritime, contrairement aux locales de 2007 ou à midi le taux de participation avait atteint les 15 %.

Les citoyens ont préféré vaquer à leurs occupations et se consacrer à leurs aléas. Ceux qui travaillent dans l’administration ont, quant à eux, profité de cette journée qui est synonyme de repos.

aai/tamurt
SIWEL 291343 NOV 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu