Elections locales en Algérie : le FLN rafle la mise

30/11/2012 - 16:53

ALGER (SIWEL) — Le ministre algérien de l'Intérieur a rendu public, aujourd'hui, les résultats des élections locales, tenues hier. Le FLN se positionne, tout comme les élections législatives, comme la première force politique du pays. Lors de sa conférence de presse, le ministre algérien, a minimisé la portée de la fraude, pourtant dénoncé par plusieurs partis en lice.


Le ministre algérien de l'Intérieur, ancien du MALG. PH/DR
Le ministre algérien de l'Intérieur, ancien du MALG. PH/DR
Le FLN reste la première force politique du pays. C'est ce qu'a annoncé, aujourd’hui, Daho Ould Kablia, ministre algérien de l'Intérieur. Selon les chiffres donnés par le ministre, le FLN a eu 7191 élus aux APC, avec pas moins de 159 APC décrochées avec une majorité absolue. Le ministre a confirmé les taux de participation donnés hier, par ses services. 44.27 % pour les APC et 42.84 % pour les APW.

Le FLN sera suivi, comme à l'accoutumée, par le RND avec 132 APC décrochées avec une majorité absolue, ensuite les indépendants avec 17 APC. S'en suivra le RCD avec 13 APC, le MPA avec 12 APC et le FFS avec 11 APC. A propos des assemblées de wilayas, le FLN a eu 685 siège, suivi par le RND avec 487 et le MPA avec 103 élus et le FFS avec 91 sièges.

Lors de sa conférence, le ministre algérien a minimisé de la portée de la fraude, à grande échelle dénoncée par les partis. Selon Daho Ould Kablia, le nombre de militaires qui ont voté, en violation de la loi, faut-il le préciser, n'a aucune influence sur les résultats. Par ailleurs, il a accusé les partis politiques d'être derrière les dérapages enregistré durant l'opération de vote.

aai
SIWEL 301653 NOV 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu