Elections législatives : vers le boycott du RCD

10/01/2012 - 13:42

ALGER (SIWEL) — Le Rassemblement pour la culture et la démocratie se dirige droit vers le boycott des élections législatives prévues pour le mois de mai prochain.


Said Sadi président du RCD (Photo Massinas-Siwel)
Said Sadi président du RCD (Photo Massinas-Siwel)
« A moins d’être reportées à une date ultérieure, les législatives de 2012 n’échapperont pas à la traditionnelle répartition des quotas décidée par les officines, politique qui est à la base de la régression nationale. » a indiqué le RCD dans un communiqué rendu public

Selon lui, les dernières lois, votées par le parlement, « concourent toutes à renforcer la centralisation, l‘opacité et la censure ». « On ne peut pas interdire à une association algérienne de coopérer avec ses homologues étrangers et prétendre construire un climat politique favorisant un scrutin transparent », a-t-il dit

Le communiqué du parti de Said Sadi a souligné que le RCD a toujours été clair : « il ne peut y avoir d’élections crédibles si les conditions sérieuses d’une surveillance internationale, tant au plan de la préparation que de l’observation, ne sont pas réunies. Participer au détournement de la volonté populaire au moment où les contestations rappellent quotidiennement, dans le pays et la région, l’impératif de faire du citoyen l’acteur et l’arbitre de la vie publique reviendrait à se rendre complice d’un système qui a renié et trahi les sacrifices et les espoirs du peuple algérien.  »

uz
SIWEL 101345 JAN 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu