Education nationale : Le ministère de tutelle favorise les enfants des agents des services de répression

30/06/2013 - 13:04

ALGER (SIWEL) — Le secrétaire général du ministère demande à ses services de toutes les wilayas du pays d’accorder des dérogations aux enfants n’ayant pas atteint l’âge légal de la scolarité pour les accepter directement en première année primaire alors que les autres enfants ne sont acceptés en préscolaire qu’à l’âge de 5 ans et de 6 ans en première année primaire sans aucune dérogation d’âge même pour les enfants des enseignants.


Par ailleurs il leur exige de faire redoubler les élèves des collèges et des lycées quel que soit leur âge tout en le permettant pour plusieurs années consécutives pour les élèves de terminale plus particulièrement et ne s’opposer à aucune demande de transfert de cette catégorie d’élèves d’un établissement scolaire à un autre pour les rapprocher de leurs lieux de résidence. C’est absolument ce qu’on appelle la politique de deux poids et deux mesures. C’est clair comme l’eau de roche qu’il y a, en Algérie, des super-citoyens et le simple peuple.

dm/tamurt
SIWEL 30 1304 JUIN 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu