Échec de l'agression du président du MAK grâce à la vigilance des militants

11/11/2016 - 17:08

AT JENNAD (SIWEL) — Si l'agression du président du MAK a pu être évitée, c'est grâce à l'intervention des militants, dont Menad Ait Gherbi, qui a pris plusieurs coups. et qui a été blessé au pied. Ses blessures ne sont pas très graves d'après nos informations, mais il a été accompagné à l’hôpital pour faire des radios. Plusieurs autres militants et citoyens ont été victimes de la horde des voyous, guidée par l'Imam Yacine Bouache.


Menad Ait Gherbi tenant une banderole "AFRANIMAN" écrite en langue des signes le 20/04/2016 (PH/SIWEL)
Menad Ait Gherbi tenant une banderole "AFRANIMAN" écrite en langue des signes le 20/04/2016 (PH/SIWEL)
A ce propos, un militant de la coordination MAK d'At Jennad nous a précisé que les "voyous" étaient nombreux et qu'ils étaient bien organisés.

Il nous a rapporté également, que Sofiane Bouache, le frère de l'Imam, a été particulièrement violent. Il a blessé un militant dans le dos avec un gros caillou et a également asséné des coups à Menad Ait Gherbi.

Kamel Ouguemat, premier vice-president FLN de l'APW de Tizi-Ouzou, a, quant à lui, essayé de casser le véhicule du propriétaire de la sonorisation.

nbb
SIWEL 111717 NOV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche