EPH d’Amizour (Vgayet) : les paramédicaux durcissent le ton

25/01/2011 - 14:47

VGAYET (SIWEL) — Les paramédicaux de l’EPH d’Amizour ont organisé une action de protestation sur le lieu de leur travail mardi 25 janvier.


Hopital d’Amizour - Photo Kamel Bara
Hopital d’Amizour - Photo Kamel Bara
« Halte au mensonge », tel est le slogan scandé à gorges déployées par les paramédicaux de l’EPH d’Amizour au cours d’une action de protestation qu’ils ont organisée sur le lieu de leur travail.

Le message est adressé au ministre de la Santé qui soutenait lundi sur l'ENTV que les revendications socioprofessionnelles des paramédicaux ont été d'ores et déjà prises en charge. Les paramédicaux d’Amizour disent tout le contraire. « Nous demandons au ministre de la Santé de faire preuve de bonne volonté en œuvrant pour la concrétisation du projet de statut particulier des paramédicaux et son application dans les plus brefs délais », a indiqué à l'agence Siwel, Nadir Touati, secrétaire général de la section syndicale SNAPAP de l’hôpital d’Amizour.

Il bat ainsi en brèche les déclarations de Djamel Ould Abbas qui sont pour lui « du vent et visent surtout à contenir la colère des paramédicaux et calmer les esprits », en rappelant que des promesses similaires ont déjà été faites aux paramédicaux par le passé, mais rien n’a été fait sur le terrain. Nous allons maintenir la pression jusqu’à satisfaction de nos revendications légitimes, somme toute », soutient-il, tout en précisant que « les agissements du Syndicat national des paramédicaux en se disant satisfait sans pour autant avoir de garanties ont conduit au marasme ».

Il est attendu, à en croire la même source, que le mouvement de protestation des paramédicaux d’Amizour puisse se déverser dans la rue avec l’organisation d’actions de rue, la tenue de rassemblements, voire sa radicalisation au cas où les pouvoirs publics ne donnent pas une suite favorable à leurs revendications.

Il est à signaler en outre qu’aucun mouvement de contestation, excepté Amizour, n’a été enregistré dans la journée d’hier au niveau des autres établissements de santé de la wilaya de Vgayet. « Au niveau des autres établissements de santé de notre wilaya, les paramédicaux ne sont pas structurés », explique le SG de la section syndicale de l’EPH d’Amizour, en ajoutant que ces derniers rejoindraient les rangs des contestataires prochainement.

ss
SIWEL 251455 JAN11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche