Du racisme arabe contre Israël à l'Open Sud de France

08/02/2015 - 21:50

MONTPELLIER (SIWEL) — L'Open Sud de France de tennis, qui a pris fin ce dimanche avec la victoire du Français Richard Gasquet, a été entaché par un acte antisémite notoire commis par le tennisman tunisien Malek Jaziri en déclarant forfait pour éviter d'affronter le joueur israélien Dudi Sela


Message de la FTT diffusé par la chaîne de TV française M6 (PH/DR)
Message de la FTT diffusé par la chaîne de TV française M6 (PH/DR)
Le joueur tunisien, classé 65e mondial, avait disputé mercredi 4 février son match du premier tour de l'Open Sud de France, à Montpellier, face à l'Ouzbek Denis Istomin (61e). Alors qu'il venait de remporter le premier set 6-3, Malek Jaziri a abandonné, sans raison apparente.

Invoquant s'être blessé au coude, la raison se trouve peut-être dans le tableau du tournoi : au tour suivant, en cas de victoire, le tunisien Jaziri aurait retrouvé le joueur israélien Dudi Sela.

Cela est sans rappeler un ancien épisode du feuilleton « les arabes et les Israéliens en sport » : car en octobre 2013, lors de l'Open de Tachkent (Ouzbékistan), ce même Jaziri avait déclaré forfait juste avant le quart de finale qui devait l'opposer à Amir Weintraub, un autre joueur israélien, après en avoir reçu l'ordre de la part de la Fédération tunisienne de tennis (FTT).

La FTT avait été sanctionnée en lui interdisant la participation de son équipe à la Coupe Davis 2014. Mais il semblerait que cela n'ait pas fait évoluer sa position au sujet des matchs de ses joueurs face à des Israéliens.

wbw
SIWEL 082150 FEV 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche