Drapeaux français brûlés en Algérie : Hollande exige des sanctions

17/01/2015 - 15:00

PARIS (SIWEL) — Le président français François Hollande a dénoncé, ce samedi 17 janvier, les violences qui ont caractérisé les manifestations contre les caricatures de Charlie Hebdo dans plusieurs pays dont l’Algérie. « On n’en a pas terminé avec ces comportements là et il faudra les punir », a-t-il déclaré, selon France Info.


En Algérie, le drapeau français brûlé (PH/DR)
En Algérie, le drapeau français brûlé (PH/DR)
Plusieurs milliers d'Algériens sont descendus dans les rues d'Alger et d’autres villes algériennes, après la prière du vendredi, pour scander de nombreuses revendications "Je suis Kouachi" du nom des frères auteurs de l'attaque terroriste contre le journal satirique français Charlie Hebdo, "Je suis Mohamed" et des slogans réclamant un Etat islamique en Algérie.

« C’est intolérable », a réagi François Hollande, ce samedi matin. « Ces pays, on les a soutenus dans la lutte contre le terrorisme », a-t-il dit. Mais en même temps « la France a des principes, des valeurs, et ces valeurs c’est notamment la liberté d’expression », a ajouté le président français....sauf que ce n'est pas avec la Turquie, l'Algérie l'Arabie saoudite ou le Qatar que la France fera respecter les valeurs de respect mutuel, de tolérance et encore moins de laïcité...ni à l'intérieur de ces pays qui instrumentalisent allègrement l'islamisme afin de terrorise, de museler et d'asservir les population, ni même pas dans les frontières de son propre territoire, comme on a pu le constater, un certain 7 janvier 2014.

wbw/zp
SIWEL 171500 JAN 15



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche