Document : dernier entretien en kabyle de Dda Mohand Aarav Bessaoud

27/03/2014 - 15:30

KABYLIE (SIWEL) — Peut-être le dernier entretien en kabyle [timlilit d umeghnas Dda Muh / tirage brouillon] accordé par Mohand-Aarav Bessaoud (juin 2000) à Seïdh Chalah et Yazid Ait Amara, et publié dans le magazine culturel « Tira » du Club Scientifique en Langue et Culture Amazighes (Berbères) de l’UMMTO.


Son dernier ouvrage, paru en 2000 :  Des Petites Gens pour une grande cause : L'histoire de l'Académie berbère
Son dernier ouvrage, paru en 2000 : Des Petites Gens pour une grande cause : L'histoire de l'Académie berbère

http://s1.e-monsite.com/2009/10/04/13805280bessaoud-m-a-pdf.pdf http://s1.e-monsite.com/2009/10/04/13805280bessaoud-m-a-pdf.pdf

Voir, ci-dessus, cette interview en Kabyle de janvier 2000



Biographie de Mohand-Aarav Bessaoud:

Mohand-Aarav Bessaoud est né le 24 décembre 1924 à Taguemount El Djedid dans l'Aarch Iwadiyen (Ouadhias), en Kabylie.

Nationaliste et Indépendantiste, il rejoint les rangs du PPA-MTLD puis, dès le déclenchement de la guerre de libération nationale, ceux de l’ALN.

À l'indépendance, il choisit le maquis du FFS et reprend ainsi la lutte armée contre le régime dictatorial du duo Ben-Bella-Boumediene (groupe d’Oujda) de 1963 à 1965.

Après la défaite (armée et politique) du FFS, il s'exile en France et crée en 1966/1967, avec un groupe de militants kabyles (Rahmani Abdelkader, Mohand Said Hanouz, Naroun Amar, Khelifati Med Amokrane, Taous Amrouche, Mohamed Arkoun, Youssef Achour, Hamid Hamici, Mina Charlette et Jacques Bénet...) l’Académie berbère / Agraw Imazighen afin de promouvoir l’identité, la culture et la langue berbères. C'est à lui que l'on doit le drapeau Amazigh aujourd'hui fièrement déployé par des millions d'Amazighs.

En 1978, les autorités françaises interdirent l'Académie berbère et obligèrent Mohand-Aarav Bessaoud à quitter le territoire français pour s’installer en Angleterre jusqu’à son retour au pays en 1997.

Et c’est à Londres, le 1er janvier 2002, que Bessaoud Mohand-Arab s’est éteint. Il est enterré la veille de la fête de Yennayer (le 11 janvier) à Aqawej dans la tribu des Ait Aissa-Mimoun, en Kabylie.

Bibliographie de Mohand-Aarav Bessaoud :

- 1963 - Heureux les Martyrs qui n'ont rien vu (la vérité sur la mort du colonel Amirouche et de Abbane Ramdane)
- 1966 - F.F.S. Espoir et trahison
- 1977 - L'Identité provisoire (Roman)
- 2000 - Des Petites Gens pour une grande cause : L'histoire de l'Académie berbère (1966-1978)

wbw,
SIWEL 271530 MARS 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu