Discours de Bouteflika aux Algériens : aucune mesure politique concrète n'a été annoncée

15/04/2011 - 22:19

ALGER (SIWEL) — Le chef de l’Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika a prononcé un discours de 20 minutes, retransmis à 20 h à la télévision d'Etat, où il parait très fatigué. Annoncé en grandes pompes, ce discours risque toutefois de décevoir les Algériens qui attendaient plutôt des mesures concrètes allant dans le sens des réformes politiques et de l’apaisement du front social, en ébullition depuis plusieurs semaines.


Abdelaziz Bouteflika (PHOTO: SIWEL)
Abdelaziz Bouteflika (PHOTO: SIWEL)
Aucune mesure concrète n’a été annoncée. Seule une promesse, vague et ambigüe, de réviser la Constitution, en consultation avec la classe politique. Il a aussi demandé au parlement de procéder à l’amendement du code électoral, pour permettre, dit-il, « de meilleures conditions de la pratique démocratique. » Evoquant la liberté d’expression, il annonce la création prochainement de chaînes thématiques, sans plus.

Evoquant subrepticement la situation dans la région d’Afrique du Nord, Bouteflika s’est contenté de rappeler la position algérienne de « non ingérence dans les affaires internes des pays voisins. »

ach
SIWEL 162220 AVR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu