Diaspora : les kabyles s'organisent pour aider au fonctionnement du MAK en Kabylie

10/02/2015 - 12:07

DIASPORA (SIWEL) — La Fondation de la diaspora kabyle FIDEK et l'association Tiwizi- Etats Unis d’Amérique, ont mobilisé des fonds pour financer l’achat d’un véhicule afin de faciliter les déplacements des dirigeants du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) en perpétuels déplacement en Kabylie. Allant inlassablement d’un village à un autre, d’une région à une autre pour porter la voix et le message libérateur du Mouvement kabyliste, les dirigeants du MAK étaient soumis aux aléas des transporteurs publics ou à la disponibilité de militants véhiculés. Or, cela réduisait considérablement la mobilité des dirigeants du Mouvement. Avec l’achat de ce véhicule, la disponibilité d’un moyen de déplacement à disposition à tout moment est désormais résolue.


La fondation FIDEK et l'Association TIWIZI financent l'acquisition d'un véhicule dédié aux déplacements du MAK
La fondation FIDEK et l'Association TIWIZI financent l'acquisition d'un véhicule dédié aux déplacements du MAK

La Fondation pour l’investissement et le développement de la Kabylie, FIDEK, et l'association kabyle des Etats Unis d’Amérique, TIWIZI, ont parfaitement saisi l’importance de l’énorme travail de proximité du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie. C’est pourquoi ces deux organisations ont décidé de contribuer à faciliter les perpétuels déplacements de la direction du MAK en mettant à sa disposition un véhicule.

Ce véhicule, utilisé exclusivement dans le cadre des déplacements de la direction du MAK ou de ses représentants pour des missions bien définies obligatoirement en lien avec l’activité politique du Mouvement. Ainsi la présence de la direction du MAK à diverses activités, telles que les meetings, les manifestations, les conférences, les mises en place de sections ou de coordinations ne seront plus soumises aux aléas de la disponibilité des transporteurs.

Par ce geste symbolisant l’implication effective de la FIDEK et de TIWIZI dans la construction d’un destin proprement kabyle, la diaspora kabyle démontre que la Kabylie, qui lutte avec ténacité et acharnement sur le terrain contre la perversion diabolique de l’Etat algérien, peut compter sur l’ensemble de ses enfants, qu’ils soient en Kabylie même ou que le destin les aient éloignés de leur terre natale. Ces derniers sont d’ailleurs parfaitement conscients des difficultés que rencontrent les militants du MAK sur le terrain, y compris dans leur quotidien ou même dans le cercle familial, dans la mesure où l’Etat algérien exerce toute sortes de pressions et de contraintes sur les militants du MAK ou sur leur famille, en leur créant des difficultés administratives ou en leur fermant tout accès à l’embauche…

Pourtant, malgré les pressions, les intimidations et le chantage économique, ce sont les militants eux-mêmes qui puisent dans leurs maigres économies pour financer les affiches, les banderoles, les déplacements des militants et de la direction…Et même si le GPK, par les cotisations de ses militants aide au financement des activités du MAK en Kabylie, cela demeure insuffisant.

En cela, l’initiative de la FIDEK et de TIWIZI est véritable bouffée d’oxygène pour le MAK qui attend de la diaspora kabyle qu’elle prenne en charge la mobilisation des kabyles pour appuyer le terrain kabyle tant sur le plan de la visibilité internationale du peuple kabyle que sur le plan du financement du combat libérateur et dont la charge la plus importante ne peut reposer que sur les kabyles établis à l’étranger dans la mesure où ils sont hors de portée des contraintes administratives et du chantage économique ( type licenciement, refus d’autorisation, discrimination à l’embauche etc..) que l’Etat algérien exerce sur les militants en Kabylie mais aussi sur les sympathisants soupçonnés de soutenir le MAK.

Les kabyles établis à l’étranger sont estimés à plus de trois millions, essentiellement en France et au Canada mais aussi aux USA, en Norvège, en Suisse… L’initiative salutaire de la FIDEK et de TIWIZI ouvre la voie et montre le chemin à tous les kabyles désireux de participer combat libérateur de la Kabylie.

maa,
SIWEL 101207 FEV 15



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu