Diaspora : des barbouzes chargés par Alger de surveiller les militants kabyles de Montréal

04/12/2012 - 22:35

MONTREAL (SIWEL) — Les militants kabyles de Montréal sont étroitement surveillés par des agents envoyés spécialement par Alger. Parmi ces Kabyles épiés régulièrement figure notamment l'auteur Karim Akouche.


L’on apprend, ainsi, que la lecture théâtrale du roman de Karim Akouche, "Allah au pays des enfants perdus", présentée mardi 27 novembre 2012 à la Maison de la culture de Côte-des-Neiges de Montréal, a été perturbée et violemment interrompue par une femme qui est intervenue à plusieurs reprises et de manière insultante envers l'auteur et les Kabyles. Après identification par l'assistance, il s’agirait d’un agent envoyé spécialement par le consulat d’Algérie à Montréal.

Par ailleurs, sur ce sujet, dans son édition du vendredi 30 novembre, le journal en ligne DNA a parlé d’un « conseiller diplomatique de l’ambassade d’Algérie à Ottawa, colonel au sein du DRS (le service de renseignements algérien)… qui fait de plus en plus parler de lui au Canada et en Algérie de part ses agissements » et qui « se vante de la mission de surveiller le mouvement "berbériste", très présent à Montréal. »

wbw/lb
SIWEL 0422235 DEC 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu