Deux cadres et membres du Conseil National du RCD suspendus

14/09/2011 - 14:26

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Deux membres du Conseil National du Rassemblement pour la culture et la démocratie viennent d’être suspendus, a appris Siwel d'une source proche du parti de Saïd Sadi.


Saïd Sadi, président du RCD (photo Rio)
Saïd Sadi, président du RCD (photo Rio)
La même source a affirmé à Siwel que les deux cadres, en l'occurrence Aoudj Mohand Akli et le Dr Boudarene Mahmoud, sont suspendus par leur direction en attendant leur comparution devant la commission des conflits. « Les deux cadres sont accusés d'indiscipline et de compromission avec l’administration »

Aoudj Mohand Akli est architecte de profession, membre influent au sein de l’APW de Tizi-Ouzou, et le Dr Boudarene Mahmoud, psychiatre, est député et ancien président du bureau régional de Tizi-Ouzou.

D’après les lettres de suspension qui leur ont été adressées par leur direction, dont des copies sont parvenues à Siwel, les deux membres du parti sont accusés d’indiscipline et de compromission avec l’administration.

« Or, il semble que cela est lié aux prochaines élections législatives étant donné que les deux cadres suspendus sont estimés par les militants de base et sont donc concurrents de certains opportunistes notoirement connus sur la scène politique à Tizi-Ouzou », ajoute la même source.

uz
SIWEL 141427 SEPT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu