SIWEL | Agence kabyle d'information

Des représentants du mouvement islamiste armé MUJAO reçus à Alger

07/07/2012 - 15:12

GAO (SIWEL) — D'après un message envoyé à notre rédaction et signé par le bureau d'information du MNLA, une délégation du Mouvement pour l'Unicité et le Jihad en Afrique de l'Ouest (MUJAO) a été reçue à Alger vendredi 06/07/2012 au soir.


Hamada Ould Khaïrou, créateur et chef du MUJAO. (PH/DR)
Hamada Ould Khaïrou, créateur et chef du MUJAO. (PH/DR)
Hanoune ould Omar et Abderhamane Ould, deux chefs politiques du mouvement terroriste Mujao, ont été, selon la même source, transportés d'Adrar vers Alger par un avion algérien, hier soir.

Dans le même message, le MNLA affirme avoir des preuves que les services secrets algériens travaillent en étroite collaboration avec le MUJAO. « Le jour précédent l'attaque de Gao (capitale de l'Azawad) fin Juin par ces islamistes, une rencontre s'est tenue dans la zone de Tinbouctou (ndlr. Tombouctou) entre les chefs du MUJAO et un général algérien », assure le bureau d'information du MNLA. Selon ce dernier « c'est à partir de cette rencontre qu'ont été établies les stratégies de l'attaque de Gao contre le MNLA » qui a fait plusieurs morts.

A rappeler qu'une délégation d'un autre mouvement islamiste armé qui active dans l'Azawad, Ansar Dine, a été reçu à Alger « pour des discussion avec le pouvoir », a affirmé un représentant de ce mouvement terroriste, le 20-06-2012.

Par ailleurs, le bureau d'information du MNLA indique qu'une « autre délégation du Mujao, composée de Mohamed Ould Matali et de Moulay Ahmed, sous la casquette de "membres de la société civile malienne" est actuellement à Ouagadougou pour participer au sommet des Chefs d'Etats de la CEDEAO, des partis politiques et des acteurs de la société civile malienne ». Le même bureau d'information met l'accent sur le fait que « les principaux acteurs de la crise au Mali et dans l'Azawad, qui ne sont autres que les autorités maliennes et le MNLA, ne participent pas à cette rencontre ».

La même source indique que « cette rencontre n'est qu'une coquille vide d'où ne sortira aucune proposition allant dans le sens de la résolution de la crise ». et « qu' il n'y aura même pas de pistes de solutions à la crise ». « Ce sera encore un sommet pour rien » précise le bureau d'information du MNLA « qui n'aura pour seule finalité que de donner le statut d'interlocuteurs à des membres actif d'un réseau terroriste à travers les 2 acteurs parfaitement connus du Mujao que sont Mohammed Oul Matali et Moulay Ahmed ».

Il est à préciser, ajoutera le bureau d'information du MNLA, que « Ces 2 responsables du Mujao, soi-disant membres de la société civile malienne, sont reçus en invités de marques et sont logés à l'hôtel Laico Ouaga 2000, le plus grand Hôtel de luxe de la capitale du Burkina».

mld/zp/wbw
SIWEL 071616 JUIL12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu