Des militants de la cause Berbère Marocains dénoncent : Guerre économique aux Amazighs !

25/02/2014 - 12:15

MAROC (SIWEL) - Les Amazighs de Tiznit ne sont pas les seuls à subire les affres d’une politique « colonialiste ». Plusieurs régions se sont soulevés face à leur expropriation. Après une guerre culturelle et identitaire qui a duré des décennies, le Makhzen raciste fait maintenant une guerre économique aux Amazighs de deux manières.


Les Amazighs de certaines région du Maroc subissent toujours la politique de l’apartheid du régime en place. Le pouvoir spolie leurs biens terriens et leur fait subir une pression terrible. Les derniers évènements de Tiznit où des centaines d’Amazighs sont sortis dans la rue pour réclamer leurs biens et propriétés, ont été matés par les services de sécurité. Ce n’est pas un cas isolé.

Les Amazighs de Tiznit ne sont pas les seuls à subir les affres d’une politique « colonialiste ». Plusieurs régions se sont soulevés face à leur expropriation. Après une guerre culturelle et identitaire qui a duré des décennies, le Makhzen raciste fait maintenant une guerre économique aux Amazighs de deux manières.

« Le pouvoir enlève nos terres à tour de bras. Un jour, comme dirait une connaissance, les Amazighs seront invités à quitter le Maroc pour aller s’installer en Somalie. Il installe ses gros supermarchés partout, alors qu’on sait tous que le petit commerce est une spécialité amazighe par excellence », nous expliquait un militant de la ville de Tiznit qui a connu dernièrement des évènements sanglants.

« Il faut donc s’attendre au pire avec ce régime raciste. Il se peut même qu’un jour qu’il interdise aux Amazighs de respirer l’oxygène du pays. », ajouta notre interlocuteur.
Une victime de dépossession d’une importante superficie terrienne à Tiznit nous déclarait avec colère que « rien ne me surprendra plus avec cette ’’mafioucratie’’ qui s’est offerte tout un pays avec à la clé toutes ses populations ».

Les Amazighs de l’Afrique du nord, surtout ceux qui sont restés toujours attachés à leur langue et culture, sont persécutés par les régimes inamovibles en place qui favorisent la politique de l’arabisation afin de bannir à jamais l’identité Amazigh.

Siwel avec Tamurt



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu