Des jeunes de Tizi N'Tleta prennent le maire en otage

30/03/2011 - 17:17

IWADHIYEN-Ouadhias (SIWEL) — Des dizaines de jeunes issus du chef-lieu communal de Tizi N’Tleta , dans la daïra d'Iwadhiyen au sud de la wilaya de Tizi-Ouzou ont pris mercredi le maire de la localité en otage pour dénoncer « la non concrétisation des différents programmes de développement inscrits en faveur de la commune » a constaté Siwel sur place.


Ces jeunes qui se disent « exacerbés » par l’état du centre-ville de Tizi N'Tleta, ont procédé à la fermeture du siège de mairie dés 9h du matin. L’action de contestation des jeunes à contraint les employés de cette municipalité à quitter leurs postes de travail.

Arrivé sur les lieux, une heure plus tard, le maire Souam Hocine a été pris en otage dans son bureau par ces jeunes qui ont exigé « des engagement écrits » quant à la prise en charge de leurs doléances qui se résument, selon des déclarations faites à Siwel, dans l’amélioration des conditions de vie, le lancement d’une opération d'aménagement urbain du centre-ville, la réalisation d’un stade communale et la distribution de logements sociaux.

Contacté par Siwel, le maire de Tizi N'Tleta affirmait que ces revendications relèvent des autorités de wilaya. « Elles dépassent mes prérogatives du maire », a-t-il dit avant de dénoncer les « entraves bureaucratiques des services de wilaya » qui empêchent, selon lui, la concrétisation des projets de développement inscrits.

tt
SIWEL 301616 MAR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche