Des délégués des Aarchs de Bouira lancent un ultimatum aux autorités

12/01/2011 - 14:49

BOUIRA (SIWEL) - C’est une mise en garde sans équivoque qui a été lancée hier matin à l’encontre des autorités judiciaires qui ont placé sous mandat de dépôt 11 manifestants interpellés lors des dernières manifestations.


Ce sont d’anciens délégués du mouvement citoyen qui ont profité de la commémoration de Yennayer pour tenir un meeting sur la place publique de Tubiret et lancer un ultimatum aux autorités concernées afin de libérer les manifestants avant dimanche, sous peine de renouer avec la protesta.

Près de trois cents personnes n’avaient pas hésité à braver le froid et la pluie pour assister à ce meeting. La veille, des centaines d’affiches annonçant cette prise de parole avaient été placardées un peu partout au chef-lieu de wilaya et dans les communes limitrophes.

Les anciens délégués du mouvement citoyen ont également lancé un appel à l’endroit du wali pour retirer le monument du rond point Sayeh. Un monument qui représente l’Emir Abdelkader sur sa monture et qui est orienté vers la chaîne du Djurdjura.

Cette statue depuis son inauguration a toujours été contestée par sa présence en cet endroit de la ville et de nombreuses voix se sont élevées pour demander son retrait. A noter par ailleurs, qu’aucune marche populaire n’a eu lieu au chef-lieu de wilaya et que le centre ville était sous haute surveillance policière dés les premières heures de la matinée.




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu