Des ONG dénoncent le harcèlement contre des syndicalistes en Algérie

02/10/2011 - 09:00

ALGER (SIWEL) — Des organisations européennes et algériennes dont le Collectif des Familles de Disparus en Algérie (CFDA) et la Ligue Algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) ont dénoncé dimanche « l’intensification de la campagne de harcèlement à l’encontre des militants syndicaux et défenseurs des droits de l’Homme algériens ».


M. Ali-Yahia Abdenour, président d'honneur de LADDH. (PH. Y. I— SIWEL)
M. Ali-Yahia Abdenour, président d'honneur de LADDH. (PH. Y. I— SIWEL)
Le communiqué conjoint rendu public a indiqué que le soir du 25 septembre 2011, un officier de police des Renseignements généraux s’est présenté au domicile des propriétaires du local de la Maison des Syndicats à Dar El Beida (Est d’Alger), où le Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (SNAPAP) a son siège, afin d’expulser le Syndicat de son siège.

« Plusieurs témoins dont Mme Nacera Ghozlane, secrétaire générale du SNAPAP, ont assisté à la scène et déclarent que l’officier de police nommait M. Akroune Belgacem. Toujours selon les témoins, l’officier a tenu des propos diffamatoires à l’encontre des principaux dirigeants du SNAPAP en les qualifiant de dépravés et de voyous. L’officier a également accusé le SNAPAP d’entretenir des relations avec des entités étrangères qui le financeraient illicitement », a souligné le communiqué en question.

Il a ajouté que les services de police avaient reçu des instructions « de la présidence de la République » aux fins de mettre fin aux activités du SNAPAP et de fouiller le siège à la recherche de documents importants.
« L’officier a explicitement menacé de mort Rachid Malaoui, président du SNAPAP. Le 15 juillet dernier, Rachid Malaoui a déjà été victime d’une tentative de sabotage de sa voiture. » précise-t-on.

uz
SIWEL 020900 OCT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu