Dérive du JT de la BRTV qui relaie une rumeur anti-kabyle infondée

22/10/2016 - 14:45

MISE AU POINT (SIWEL) — Dans son JT du 21 Octobre 2016, Lounis Temzi, un des journalistes vedettes de la BRTV, a repris une rumeur qui a été publiée sur un blog totalement inconnu du grand public le 15 octobre. Une rumeur selon laquelle les parents de plusieurs régions de Kabylie refusent que tamazight soit enseignée à leurs enfants à l’école. De quoi ajouter de l’eau au moulin de la dépréciation de soi et des siens.


Cette rumeur, publiée le 15 octobre sur un blog pour lequel nous ne ferons pas de publicité en le citant, expliquait que « les familles kabyles d'Iwadiyen At Yanni Iazzugen, At Yiraten Michelet Draa Ben Khedda Tadmayt Tizi-Ouzou et ses zdimouh refusent Tamazaight pour leurs enfants. » et que « En revanche, les directeurs d'École d'El Biar, du val d'Hydra, de Clairval, de Bazetta à Babloued nous disent tout le contraire. Les parents ont hâte que leurs enfants entrent en cours de Tamazight... »

Cette histoire à dormir debout a été publiée sur un blog très peu visité et n’a été reprise par aucun site d’information. Cela n’a pas empêché BRTV de la reprendre sans, pour autant, faire l’effort de vérifier sa véracité.
Et comme vous pouvez le voir dans cette vidéo, le journaliste en parle avec toute conviction et semble honnêtement croire à cette rumeur qui n’a ni queue ni tête.

Ce blog a fait courir cette rumeur uniquement en réponse à une information révélée par Siwel le 04 Octobre sur une enseignante affectée à un établissement d’El Biar où les responsables lui ont refusé de signer le PV de son installation en lui disant : « Va enseigner Tamazight chez toi, pas chez nous ». Comble de l’ironie, cette information vérifiée et publiée par plusieurs sites, dont le Matin Dz notamment, n’a pas été, quant à elle, reprise par le JT de BRTV.

La rédaction
SIWEL 221441 OCT 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche