Démenti de Hocine Azem contre l'agence "Algérie Presse Service"

31/01/2012 - 16:21

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Hocine Azem, le petit-cousin du poète et chanteur kabyle Slimane Azem a transmis à Siwel un démenti adressé à Algérie Presse Service (APS) dans lequel il tient à rectifier les propos que cette agence étatique algérienne de presse lui a attribués à tort lors de la Conférence-Débat organisée le 28 janvier à Draa Ben Khedda en hommage au "Jean de La Fontaine" kabyle.


Hocine Azem prenant la parole lors de l'hommage rendu à Slimane Azem le 28/01/2012 à Draâ Ben Khedda (PH. SIWEL)
Hocine Azem prenant la parole lors de l'hommage rendu à Slimane Azem le 28/01/2012 à Draâ Ben Khedda (PH. SIWEL)
M. Hocine AZEM
Membre de la Famille de Slimane AZEM
Agouni Gueghrane
Tizi-Ouzou
Tel : XXX


A la Rédaction de l’APS
(équipe rédactionnelle du bureau régional de Tizi ouzou)


Objet : démenti formel concernant les informations et propos qui m’ont été attribués sur Slimane AZEM dans votre dépêche de l’édition du dimanche 29 janvier 2012. ((APS) dimanche 29 janvier 2012 09:23)

Je précise que la Famille Azem a été invitée à prendre part à une Conférence-débat en hommage à Slimane Azem, initiée par l’Association Culturelle Tafrara de la Commune de Draa Ben Khedda, dans le cadre du 29e anniversaire du décès du poète, ainsi donc ; il n’a pas été question d’une conférence de presse comme rapporté par votre journaliste et encore moins du 19e anniversaire de la disparition de l’artiste comme mentionné dans votre dépêche susmentionnée. Et pis encore, votre dépêche a été publiée en ligne à 09h23 alors que ma conférence-débat avait débuté à 10h30 le même jour ; cela démontre, si besoin est, le professionnalisme de ce métier noble du journalisme-apprenti de votre collaborateur.

D’autre part, j’apporte un démenti formel et catégorique aux propos qui m’ont été attribués par votre journaliste concernant les démarches de rapatriement du poète Slimane Azem donc tout en vous demandant de publier ces précisions en lieu et place de l’article de votre dépêche pour rectifier cette désinformation contre et Slimane Azem et moi-même, et ce, pour lever tous les malentendus et les sous-entendus qui pourraient naître de ces équivoques.

Les auteurs de cette campagne de contre-vérité obéissent à des directives politiciennes concoctées dans des cercles occultes contre la culture kabyle et contre les militants(es) qui défendent les repères et symboles de la cause kabyle dans l’unique dessein d’arrimer sur la ligne politique du Gouvernement algérien tous les opposants(es) qui refusent de capituler devant les projets d’instrumentalisation et de compromission du Pouvoir en Kabylie. Ce dernier prend des mesures de représailles en dénigrant tout(e) militant(e) par des croisades de mensonges odieux pour entamer leur crédibilité et leur considération auprès du Peuple kabyle face auquel le Pouvoir n’y peut rien.

En outre, je vous informe que la Famille Azem souhaite un rapatriement citoyen à la hauteur de la grandeur du poète Slimane Azem et le projet de son rapatriement a été initié en 1990 par le chanteur Ferhat Mehenni contrairement à la date rapportée par votre journaliste à savoir « depuis 2006 », et ce, durant le grand Festival culturel Slimane Azem qui a eu lieu dans la Commune d’Agouni Gueghrane avec la participation de beaucoup d’artistes kabyles.

Enfin, Slimane Azem a toujours été un chanteur du Peuple et non des officiels et de ce fait, sa famille n'attend rien d'un Pouvoir aux abois qui a forcé le chantre de la chanson kabyle à l’exil en le bannissant des années durant de sa chère Patrie la Kabylie et en interdisant tout son répertoire à ses admirateurs par des contre-vérités « abracadabrantesques ».

Avec mes remerciements anticipés.

Hocine Azem, Membre de la Famille Azem

Kabylie, le 31 janvier 2012

Dépêche de l'APS incriminée (NDLR) :

==========
(APS) dimanche 29 janvier 2012 09 : 23

Rapatriement prochain des ossements du chanteur Slimane Azem

TIZI-OUZOU - Le rapatriement des ossements du chanteur Slimane Azem (1918-1983), est "imminent", a annoncé, samedi à Tizi-Ouzou, Hocine Azem, un membre de la famille de cet artiste et membre de l’association éponyme.

Intervenant lors d’une conférence de presse, animée à l’occasion du 19e anniversaire de la disparition de celui qui chanté "L’Algérie, mon beau pays", Hocine Azem a déclaré que "les démarches entreprises, dans ce sens, depuis 2006, aboutiront très prochainement grâce à l’implication des gouvernements algérien et français".

Si ces démarches n’ont pas été entamées par la famille Azem au lendemain du décès du chanteur, c’était "par respect à la volonté de son épouse", a précisé le conférencier qui a également annoncé la création prochaine de la Fondation Slimane Azem.

Né en 1918 à Agouni Gueghrane (Tizi-Ouzou), Slimane Azem est décédé en 1983 à Moissac en France.

http://www.aps.dz/Rapatriement-prochain-des.html

==========

wbw
SIWEL 311621 JAN 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche