Délit de savoir et du désir connaissance : Deux militants associatifs kabyles interpellés par la police algérienne

30/08/2016 - 18:10

TIZI WEZZU (SIWEL) — Transportant un lot d'ouvrages traitant de l'Histoire de la Kabylie et des droits de l'Homme, Latamen Merabet et Rabah Ilourmane, membres de l'association culturelle "Tara" du village historique de Tizit ont été interpellés à la sortie de Tizi Wezzu par la police coloniale algérienne avant d'être transférés au commissariat pour y subir plus de huit heures d'interrogatoire.


Les souverainistes kabyles Latamen Merabet, en haut à gauche, et Rabah Ilourmane, à sa droite (PH/DR)
Les souverainistes kabyles Latamen Merabet, en haut à gauche, et Rabah Ilourmane, à sa droite (PH/DR)
Leur seul crime est d'avoir transporté du matériel informatique et un lot de livres achetés grâce à des dons effectués par des citoyens kabyles.

Ce qui dérangeait les policiers algériens c'est le thème dominant de ce lot de livres d'auteurs kabyles tels Mouloud Mammeri, Kateb Yacine... d'autres en Tamazight et sur tamazight ainsi que des textes de l'ONU sur les droits humains, car pour ces représentants des services coloniaux, cela servira à promouvoir le souverainisme kabyle.

Ce traitement de choix réservé aux seuls Kabyles souverainistes qui luttent pour sauver, sauvegarder leur identité, leur culture, leur langue et leur Histoire multi-millénaire... est en opposition flagrante à celui réservé aux Arabo-islamistes, car dans ce cas, c'est carrément les services de gendarmerie algérienne qui distribuent les livres du Coran aux automobilistes en plein milieu d'un barrage autoroutier...


Mise à jour : photo qui montree un exemple des livres transportés
Mise à jour : photo qui montree un exemple des livres transportés
cbd/wbw
SIWEL 301810 AOU 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu