Déjeuners publics en Kabylie : Les deux mondes, progressiste et obscurantiste, ont entendu le message !

04/08/2013 - 17:52

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Les forces vives de la Kabylie, dont le MAK, ont réussi à forcer encore un peu plus le destin kabyle en organisant, avec le courage naturel des citoyens de Kabylie, un déjeuner en plein Ramadan, sur une place publique, à Aokas et Tizi-Ouzou. Une première en Algérie, où les non-jeûneurs (les chrétiens, les non-croyants, les musulmans non-jeûneurs, les athées...) qui osent manger ou se désaltérer sont traqués par les forces de sécurité durant le mois de Ramadan et souvent tabassés avant d'être traînés en Justice.


Tizi-Ouzou :La résistance kabyle contre le dictât salafiste et la répression algérienne (PH/DR)
Tizi-Ouzou :La résistance kabyle contre le dictât salafiste et la répression algérienne (PH/DR)
Cette action initiée par Bouaziz Ait Chebib, qui surprend plus d'un par son travail remarquable à la tête du MAK, a été largement relayée par les médias algériens et français bien qu'ils étaient très rares à en avoir parlé avant son déroulement, ne croyant peut-être pas à sa réussite.

Même l'APS (L'agence de presse algérienne), directement contrôlée par l'état, a parlé de cette manifestation et l'a clairement attribuée au MAK, contrairement à d'autres médias, pourtant plus indépendants de l'Etat algérien, qui ont pour la plupart nuancé le rôle du MAK dans cette manifestation. Surprenant non?

On a appris quelques jours avant la manifestation que le pouvoir algérien, à travers son Wali de Tizi-Ouzou, a décidé de laisser faire ce rassemblement. J'ai pensé comme beaucoup d'autres que cela prouvait que la peur avait changé de camps et que les autorités algériennes craignaient des représailles du peuple kabyle si elles venaient à empêcher cette action. Mais pourquoi, en plus d'avoir laissé faire ce rassemblement, le pouvoir, à travers son agence de presse, lui a fait une promotion?

C'est là une façon du pouvoir algérien de pointer du doigt la Kabylie auprès des organisations terroristes internationales : "Regardez, les mécréants c'est eux, les chrétiens c'est eux, ceux qu'il faut combattre c'est eux, la guerre sainte c'est en Kabylie qu'il faut la mener, ...".

C'est tout à l'honneur du MAK, et des forces vives de la Kabylie si, à travers des actes comme celui là, il tient à rappeler au monde entier que la Kabylie est la seule région laïque en Afrique du nord. Le message est entendu par les pays des droits de l'Homme mais aussi par les forces obscurantistes du moyen Orient. Les premiers, plus préoccupés par les matières premières du Sahara algérien que par la défense de leurs propres valeurs, n'auront pas forcément un sentiment de devoir de soutien à cette région laïque. Par contre, le Qatar et autres financeurs du terrorisme international, avec le soutien du DRS algérien, n'hésiteront pas à fournir les moyens et l'effort nécessaires pour punir les citoyens kabyles.

C'est là tout l'enjeu de l'action de Ferhat Mehenni, qui ne cesse, à travers le Gouvernement Provisoire Kabyle, de parcourir le monde afin de sensibiliser les États civilisés sur la cause légitime du peuple kabyle, sur l'espoir qu'elle représente d'un progrès global en Afrique et au delà, sur son besoin de soutien contre le pouvoir algérien et sur la nécessité de la protéger contre le terrorisme international.

mld,
SIWEL 04 1853 AOU13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche