Dégradation de l'état de santé du Dr Fekhar : Le Comité de soutien à Kameleddine Fekhat et ses co-détenus rencontre le Président d’Honneur de la LDH à Paris

19/01/2016 - 15:57

PARIS- DIASPORA (SIWEL) — Trois membres du Comité de soutien au Dr Fekhar et ses co-détenus, Yacine Cheraiou porte-parole, Nadia Ould Said et Nadia Aghilas, se sont entretenus le vendredi 15 janvier avec le président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme, M. Michel Tubiana, pour exposer la situation gravissime dans laquelle se trouvent les détenus politiques du Mzab, à leur tête le Dr. kameleddine Fekhar, Président du Mouvement pour l'autonomie du Mzab (MAM) et militant de longue date des droits de l'Homme, dont l'état de santé se dégrade dangereusement.

A l'issue de cette rencontre, le Comité de soutien au a fait parvenir à Siwel un communiqué rendant compte de l'entretien avec Monsieur Michel Tubiana. Nous le publions dans son intégralité ci-dessous.


Dégradation de l’état de santé du Dr FEKHAR : Rencontre avec le Président d’Honneur de la LDH à Paris

Le Dr Kameleddine FEKHAR, militant des droits de l’homme, et défenseur inlassable du peuple mozabite, a été incarcéré arbitrairement par le régime algérien le 9 juillet 2015 avec plusieurs de ses compagnons.
Depuis plusieurs mois, le Dr FEKHAR souffre d’une affection hépatique qui nécessite une prise en charge urgente qui tarde à venir en raison du refus irresponsable de la direction pénitentiaire algérienne à lui prodiguer les soins nécessaires.

Dans ce genre de pathologie, de nombreux examens spécifiques sont urgents à réaliser. En l’absence de soins, la vie du Dr FEKHAR est en danger.

Nous soulignons également, que l’état de santé de nombreux détenus s’est détérioré suite aux conditions difficiles de leur détention, notamment, les conditions d’hygiène déplorables.

Nous persistons dans notre collaboration avec les instances internationales des Droits de l’Homme et sanitaires sur la situation préoccupante des détenus d’opinion Mozabites ainsi que sur les exactions commises à leur encontre par le régime algérien.

Le Comité de soutien continue inlassablement à interpeler la communauté internationale sur l’injustice indescriptible qu’exerce l’Etat Algérien sur ces hommes qui ont pour seul tort celui de défendre le droit de leur peuple à vivre dignement.

Le régime algérien persiste dans sa cabale contre les familles des détenus. Après la fermeture de la boulangerie du Dr FEKHAR, seule source financière qui reste à sa famille, il a procédé récemment à l’arrestation arbitraire de Mr Smail ABBOUNA, 19ans, frère du militant mozabite en fuite, Mr Salah ABOUNA.

En effet, le régime algérien a préféré la répression gratuite et le déni des conventions internationales, au respect des droits élémentaires du Dr FEKHAR et de ses compagnons.

Dans ce contexte, des membres du Comité de soutien au Dr Fekhar et ses co-détenus, Yacine Cheraiou porte-parole, Nadia Ould Said et Nadia Aghilas, se sont entretenus le vendredi 15 janvier avec le président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme, Monsieur Michel Tubiana. Cette rencontre a été fructueuse. Le président d’honneur nous a fait part de sa parfaite connaissance des événements du M’zab. Michel Tubiana a manifesté son vif intérêt et celui de la LDH.

L’expérience de Monsieur Tubiana dans le domaine des Droits de l’Homme a été d’un grand apport durant les échanges. Ce dernier a promulgué au Comité de soutien de nombreux conseils et a recommandé divers contacts susceptibles de soutenir et de relayer le combat pour la libération immédiate des détenus mozabites.

Nous restons mobilisés et demandons la fin des sévices ainsi que la libération de TOUS les détenus d’opinion du M’Zab.

Paris le 19 janvier 2016.
Pour le comité / Y.CHERAIOU Porte-parole

Ici, lors d'une précédente libération du Dr. Fekhar qui a déjà eu à subir les arrestations arbitraires de l’Etat algérien sur la base de discriminations raciales à Ghardaia, berceau civilisationnel des At Mzab (PH/DR)
Ici, lors d'une précédente libération du Dr. Fekhar qui a déjà eu à subir les arrestations arbitraires de l’Etat algérien sur la base de discriminations raciales à Ghardaia, berceau civilisationnel des At Mzab (PH/DR)
SIWEL 191557 JAN 16

Yacine Chéraiou à gauche et Michel Tubiana à Droite (PH/DR)
Yacine Chéraiou à gauche et Michel Tubiana à Droite (PH/DR)



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu