Déclaration : la Coordination MAK – AKBOU appelle à la vigilance

06/05/2015 - 13:44

AKBOU (SIWEL) — « Vigilance et sagesse frères et sœurs Kabyles, car la Kabylie est UNE et INDIVISIBLE. Ne nous laissons pas berner aussi facilement par ces apprentis sorciers, passés experts dans l’art de la provocation, des conflits destructeurs et des embrasements. Le gouvernement colonial d’Alger est aux abois. Il est complètement affolé par la grandiose mobilisation de notre Mouvement et par le succès de NOTRE 20 avril, au cours duquel notre drapeau Kabyle a flotté sur nos villes majeures. C’est pourquoi il cherche à détourner notre attention de nos objectifs et à nous dresser les uns contre les autres. ».

Extrait de la déclaration de la Coordination MAK d'Akbou, dont voici ci-après l'intégralité.


Déclaration : la Coordination MAK – AKBOU appelle à la vigilance
AFRANIMAN I TMURT N YIQVAYLIYEN

MOUVEMENT POUR L’AUTODÉTERMINATION DE LA KABYLIE

M A K


Déclaration de la coordination MAK-AKBOU

En premier lieu, la Coordination MAK Akbou, tient à féliciter l’équipe kabyle de football du MOB (Vgayet) qui s’est distinguée en finale de coupe d'"Algérie", en battant l’équipe Blidéenne sur son propre terrain. Cette consécration ravit et honore la Kabylie toute entière et nous rappelle les jours de gloire de la JSK qui planait sur toute l’Afrique.

Par ailleurs, nous soutenons et encourageons l’équipe du MOB qui représente dignement la Kabylie pour réaliser le doublé, en remportant le championnat en plus de la coupe, afin que le bonheur soit complet et que les couleurs de la Kabyles soient consacrées dans ce sport.

Hélas, la joie du peuple kabyle a été gâchée par une troublante violence qui a abasourdi la population. Une mêlée subite a éclaté à Akbou, entre la population de cette ville et des prétendus supporteurs du MOB, nous a-t-on dit. Voilà une bien étrange situation quand on sait que la ville d’Akbou abrite beaucoup de fans mobistes et que leur nombre ne cesse de croître à chaque nouveau match.

Selon les informations qui nous sont parvenues, des blessés ont même été enregistrés. La situation s’est alors envenimée et l’incident, pour le moins suspect, ne s’est pas arrêté là, puisque le lendemain, dimanche 03 mai, des bus de transport de voyageurs qui ralliaient Akbou à Vgayet, ont été attaqués avec des jets de pierre (mais par qui ?) sur le trajet et interdits d’accès vers la ville de Takeriets, empêchant ainsi des personnes innocentes de se rendre à leur travail ou à l’université.

Visiblement, tout est fait pour créer des foyers de tensions entre les kabyles des diverses régions de Kabylie dans le but évident d’entraîner la population dans des cycles de violences et de représailles entre les kabyles.

Aussi, la coordination MAK Akbou condamne fermement ces violences insensées de part et d’autre, et appelle la population à la sagesse et au discernement afin de mettre un terme à cette haine qui n’est qu’une manipulation du gouvernement colonial d’Alger qui cherche à dresser les kabyles les uns contre les autres. Ce n’est pas la première fois que cette pègre use de tels moyens, pour ancrer en notre population des idées régionalistes et même racistes afin de nous diviser pour la simple et unique raison que notre union constitue la mise en échec de son projet machiavélique de destruction de la Kabylie.

Vigilance et sagesse frères et sœurs Kabyles, car la Kabylie est UNE et INDIVISIBLE. Ne nous laissons pas berner aussi facilement par ces apprentis sorciers, passés experts dans l’art de la provocation, des conflits destructeurs et des embrasements. Le gouvernement colonial d’Alger est aux abois. Il est complètement affolé par la grandiose mobilisation de notre Mouvement et par le succès de NOTRE 20 avril, au cours duquel notre drapeau Kabyle a flotté sur nos villes majeures. C’est pourquoi il cherche à détourner notre attention de nos objectifs et à nous dresser les uns contre les autres.

Le peuple Kabyle prend chaque jour davantage conscience de la nuisance que lui cause l’Etat algérien et a résolument entrepris de marcher vers sa liberté qui est son seul salut. Il serait sinistre qu’on accepte de lui servir de marionnettes pour accomplir son ambition à nous détruire, au lieu de nous unir et de prendre notre destin en main. C’est notre existence multi-millénaire qui est en jeu.

Considérons nos différences comme une richesse et non comme un objet de discorde et de désunion.

Vive la Kabylie libre, fraternelle, unie et indivisible.

N. Mezi
Pour la coordination MAK Akbou


SIWEL 061344 MAI 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche