Déclaration du Conseil universitaire de MAK de Vgayet : "Le 20 avril est une date historique qui appartient a la lutte identitaire de la Kabylie et de l’Afrique du Nord."

15/04/2014 - 00:30

VGAYET (SIWEL) — " Les élections algériennes pétries de racisme et d’apartheid anti amazighe comme cela est encore prouvé dans la Mzab en ce moment même, ne nous concernent plus et la Kabylie ne doit plus se soucier que de son propre avenir, de sa propre sécurité et de celles de ses autres amazighs." tel est le message de la jeunesse estudiantine d Vgayet. Nous publions ci-après la déclaration du conseil universitaire de du MAK à Vgayet, signé de sa présidente, Kahina Mébarki.


Kahina Mébarki "La jeunesse kabyle pour préserver son avenir et sa sécurité, hors des enjeux du pouvoir algérien et de ses acolytes, doit se concentrer sur sa propre émancipation dans un cadre exclusivement kabyle et amazigh"
Kahina Mébarki "La jeunesse kabyle pour préserver son avenir et sa sécurité, hors des enjeux du pouvoir algérien et de ses acolytes, doit se concentrer sur sa propre émancipation dans un cadre exclusivement kabyle et amazigh"
AFRANIMAN I TMURT N YIQVAYLIYEN

MOUVEMENT POUR AUTODÉTERMINATION DE LA KABYLIE


Conseil universitaire de Vgayet

Déclaration



A la veille de la commémoration du printemps amazigh et du printemps noir, en cette période trouble d’élection présidentielle où les divers clans du pouvoir algérien tentent d’instrumentaliser la Kabylie pour qu’elle serve de tremplin à l’élection de l’un ou de l’autre de ses "candidat, le conseil universitaire appelle la jeunesse kabyle à la vigilance la plus extrême afin qu’elle ne serve pas de main d’œuvre à la réalisation de la négation de la Kabylie. En effet, le 20 avril 1980 constitue pour la Kabylie un repère fondamental dans le recouvrement de son identité, de sa culture et de sa civilisation, le 20 avril 1980 constitue le détonateur du renouveau kabyle et amazigh. Quant au printemps noir de 2001, il nous a appris dans la douleur que les corps constitués de l’État algérien était capable d’assassiner la jeunesse kabyle à coup de balles explosives sans que personne ne lui vienne en secours, ni ne lui témoigne le moindre sentiment de compassion.

Aujourd’hui dans ce contexte de campagne électorale algérienne pour la reconduction du bourreau de la Kabylie ou l’intronisation d’un nouveau dictateur, qui prendra sa relève, nous étudiants de Vgayet refusons que la Kabylie serve à nouveau de terrain de jeu aux luttes de pouvoir.

La jeunesse kabyle pour préserver son avenir et sa sécurité, hors des enjeux du pouvoir algérien et de ses acolytes, doit se concentrer sur sa propre émancipation dans un cadre exclusivement kabyle et amazigh.

Notre engagement, nous ne le devons qu’à la Kabylie et notre solidarité nous ne la devons qu’à nos frères amazigh du Mzab qui subissent de plein fouet un flagrant racisme d’État, nous la devons à nos frères de l’Azawad et de Libye, à nos frères du Rif et du Souss.

Les élections algériennes pétries de racisme et d’apartheid anti amazighe comme cela est encore prouvé dans la Mzab en ce moment même, ne nous concernent plus et la Kabylie ne doit plus se soucier que de son propre avenir, de sa propre sécurité et de celles de ses autres amazighs.

Le 20 avril est une date historique qui appartient a la lutte identitaire de la Kabylie et de l’Afrique du Nord.

C’est pourquoi les étudiants de Vgayet appellent la jeunesse kabyle à marcher le 20 avril pour :

·Exiger le droit du peuple kabyle à son autodétermination.

. Rejeter les résultats de la mascarade présidentielle du 17 avril.

· Soutenir le Peuple Amazigh du Mzab qui subit l’apartheid du régime raciste d’Alger.

· Annulation immédiate du contrat portant exploitation du gaz de schiste à Vgayet.

Vgayet, le 14 avril 2014

Kahina Mebarki, présidente


SIWEL 150030 AVR 14



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche