Déclaration du Conseil des ministres kabyles

14/07/2014 - 23:18

PARIS (SIWEL) — Le Gouvernement provisoire kabyle en exil s’est réuni en Conseil des ministres samedi 12 juillet 2014 sous la présidence de Mas Ferhat Mehenni. Plusieurs points ont été inscrits à l’ordre du jour, dont l’évaluation des actions en cours en Kabylie (élections du drapeau kabyle, dynamiques citoyennes pour la liberté de conscience, création de sélections nationales kabyles dans tous les sports …) ainsi que la situation sur la scène internationale.


Makhlouf Idri, Porte-parole de l'Anavad (Gouvernement provisoire kabyle) (PH/SIWEL)
Makhlouf Idri, Porte-parole de l'Anavad (Gouvernement provisoire kabyle) (PH/SIWEL)
Nous avons tenté de mettre en évidence les principaux points par des sous titres qui relèvent de notre rédaction. L’original de la déclaration se trouve en pièce-jointe

Ainsi au cours de son Conseil des ministres du 12/07/2014, l’Anavad est revenu sur les points suivants :


Rassemblements pour la liberté de conscience

L’Anavad constate avec satisfaction le recul de la répression suite à l’action initiée par le MAK, le 03/08/2013 par laquelle des citoyens en Kabylie avaient organisé un déjeuner sur la place publique pour défendre la liberté en général et celle de conscience en particulier. Confronté cette année à la même détermination des Kabyles qui tiennent à arracher le droit d’ouverture des cafés et restaurants durant le mois de ramadan, le pouvoir algérien, vient par la voix de son ministre du culte de déclarer que l’observation du jeûne est une affaire d’ordre privé. Cela n’a pas empêché des policiers zélés d’arrêter deux adolescents à I3azzugen pour crime d’inobservation du carême.

Aujourd’hui, c’est toute une dynamique citoyenne qui s’est mise en place pour restaurer la liberté de culte et de conscience conformément au serment ancestral qui se prêtait en Kabylie « au nom de toutes les croyances (Jma3 liman) ». L’anavad en salue la réalisation et rend hommage à celles et ceux qui, au péril de leur vie et de leur liberté, bravent le danger sur le terrain afin d’assurer aux futures générations un avenir de liberté, de tolérance et de respect des droits humains. Le mouvement des dé-jeûneurs se poursuit de ville en ville et de village en village en Kabylie jusqu’à la fin du mois de ramadan (28 juillet).

Elections du drapeau kabyle

L’Anavad salue également l’autre dynamique citoyenne de vote pour le drapeau kabyle. Le Conseil des Ministres de l’Anavad a décidé de la poursuivre jusqu’au 10 décembre 2014, journée internationale des droits humains. Le drapeau officiel kabyle qui en sortira sera proclamé publiquement lors des festivités de Yennayer 2015, le jour de l’an amazigh (janvier 2015).

Journée mondiale sans voile

Le Conseil des Ministres kabyle s’est aussi réjoui de la participation significative des femmes kabyles à la manifestation qui a eu lieu à Paris à l’occasion de la Journée mondiale sans voile, le 10/07/2014. Il appelle à ce que la mobilisation kabyle soit encore plus importante l’année prochaine. Il étudie les moyens d’organiser cette manifestation en 2015 dans les grandes villes de Kabylie.

Pénuries d’eau et d’électricité en Kabylie

L’Anavad dénonce les pénuries d’eau que connait de nouveau cet été la Kabylie dont les barrages, pourtant toujours pleins, alimentent entre autres, la capitale algérienne et non les localités kabyles.
Les pénuries d’eau et d’électricité en Kabylie illustrent d’une part la politique de spoliation des richesses kabyles par le régime algérien en même temps qu’elles soulignent l’incompétence des gouvernants.

Création de l'équipe nationale kabyle de football

Le Conseil des Ministres s’est penché sur les effets de la coupe du monde de football sur la jeunesse kabyle et a décidé la mise sur pied d’équipes nationales kabyles dans tous les sports où cela lui est possible. Il appelle les sportives et les sportifs qui désirent porter avec honneur les couleurs de la Kabylie à se porter volontaires pour cette exaltante épopée. L’Histoire leur sera éternellement reconnaissante.

Peuple mozabite victime des exactions du pouvoir algérien

En Algérie, le peuple mozabite se fait toujours massacrer avec la complaisance du régime algérien qui, comme avec les Kabyles, ne leur reconnait de citoyenneté que le jour où ils cesseront de tenir à leur identité. L’Anavad dénonce le cynisme du pouvoir algérien qui instrumentalise les Arabes Chaambi pour tuer les Mozabites amazighs et vandaliser leurs biens dans un but génocidaire. La seule réponse adéquate sur le terrain, en plus de l’organisation de la résistance citoyenne locale, est la naissance du Mouvement pour l’Autonomie du Mzab (MAM) que l’Anavad salue.

L’Anavad dénonce les Algériens qui se mobilisent pour le Hamas de Gaza pendant qu’ils se taisent complaisamment devant ce qui se passe à Ghardaia.

Guerre Israël VS Hamas

Au Moyen Orient, l’Anavad condamne l’enlèvement puis l’assassinat de trois adolescents israéliens puis d’un jeune palestinien à l’origine du regain de violence dans la région où le Hamas œuvre davantage à déstabiliser l’autorité palestinienne qu’à lutter pour un idéal de liberté. La Kabylie appelle à un cessez-le-feu immédiat comme il invite Israël dans ses ripostes à la retenue.

Azawad

L’Anavad condamne les accords d’Alger sur l’Azawad et à travers lesquels le MNLA et la cause de la liberté sont les grands perdants.

Contrats d'armement entre l'Allemagne et l'Algérie

Enfin, la Kabylie ne comprend pas l’attitude de l’Allemagne qui participe au surarmement de l’Algérie qui en use contre ses propres peuples et ceux de ses voisins. Le transfert de technologie que fait l’Allemagne au profit de l’armée algérienne, notamment pour la fabrication de blindés, est de nature à entretenir les conflits régionaux et à bafouer les droits des peuples à leur autodétermination et à violer les droits de l’homme. L’Allemagne est ainsi directement responsable de l’usage criminel qui ne manquera pas d’être fait de ses armes et de sa technologie par les dictateurs algériens.

La Kabylie demande à l’Allemagne d’arrêter immédiatement ses livraisons et de résilier les contrats qui la lient à l’Algérie en matière d’armement.

Le 12/07/2014
Pour le Gouvernement Provisoire Kabyle en exil,
M. Makhlouf IDRI, Porte-parole

SIWEL 142318 JUIL 14

Ci-dessous la déclaration de l'Anavad

anavad_cdministres_kabyles_12072014.pdf Anavad_CDMinistres Kabyles 12072014.pdf  (478.02 Ko)





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche