Décès d'Albert Ebossé : des doutes sur la thèse du projectile lancé des gradins

24/08/2014 - 13:47

TIZI-WEZU (SIWEL) — Début de polémique sur les circonstances de la mort de l'attaquant camerounais de la JS Kabylie, Albert Ebossé, une vidéo le montrant avoir rejoint saint et sauf le tunnel menant aux vestiaires met à mal la thèse officielle du pavé jeté depuis les gradins


Albert Ebossé entamant l'entrée du tunnel desservant les vestiaires (PH/DR)
Albert Ebossé entamant l'entrée du tunnel desservant les vestiaires (PH/DR)
Sur les réseaux sociaux, cette vidéo (cf ci-dessous) fait l'objet de toutes les interprétations car cela démontre que la victime n'a pu être la cible d'aucun projectile lancé soit des gradins soit depuis l'extérieur du stade au moment où il avait quitté la pelouse du 1er Novembre.

D'aucuns se damandent si le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, à la tête du club phare de la Kabylie depuis 21 ans, ne veuille profiter de ce drame effroyable pour faire porter le chapeau aux supporters kabyles, eux qui ne cessent depuis des années, d'exiger son départ.

wbw
SIWEL 241347 AOU 14

Vidéo montrant qu'Ebossé avait pu rejoindre les vestiaires sain et sauf...




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu