David Cameron mercredi à Alger pour exiger des comptes sur la crise des otages

30/01/2013 - 00:17

LONDRES (SIWEL) — Downing Street a confirmé que dans le sillage de la crise des otages qui avait fait six victimes britanniques, le premier ministre David Cameron se rendra mercredi en Algérie pour rencontrer son homologue algérien, Abdelmalek Sellal.


Le premier ministre britannique, David Cameron (PH/DR)
Le premier ministre britannique, David Cameron (PH/DR)
Quelques 37 étrangers sont morts dans l'attaque du complexe gazier d'In Amenas du 16 au 19 janvier dernier.

Le gouvernement algérien avait pris seul la décision controversée d'assaut sur le site conjointement exploité par le britannique BP, le norvégien Statoil et l'algérien Sonatrach.

David Cameron a déclaré que la crise des otages souligne la nécessité d'une « réponse sécuritaire forte » compensée par une « réponse politique intelligente ».

Le Foreign Office n'a pas précisé si David Cameron s'entretiendra ou non avec le président algérien Abdelaziz Bouteflika lors de sa visite.

wbw
SIWEL 300017 JAN 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu