Cyber-criminalité : des sites gouvernementaux indiens piratés par des hackers algériens

01/11/2012 - 17:09

NEW-DELHI (SIWEL) — Plusieurs sites gouvernementaux indiens sensibles ont été piratés dans la nuit de lundi 29 octobre par des hackers algériens signant leur exploit par "SanFour25, Algerian Hacker", groupe qui compte à son actif plus de 6 000 attaques à ce jour.


Capture d'écran des pages d'accueil modifiées par les hackers "SanFour25" (PH/DR)
Capture d'écran des pages d'accueil modifiées par les hackers "SanFour25" (PH/DR)
« Cinq sites internet ont été piratés dans la nuit du 29 octobre par les pirates algériens. Nous avons restauré les sites web concernés. Des vulnérabilités ont été trouvées et nous renforçons ces sites » a déclaré aujourd'hui Gulshan Rai, le directeur général du Computer Emergency Response Team indien (iCert).

Les intrusions ont été effectuées dans des réseaux vitaux, dont notamment celui du site internet du "centre d'évaluation et de recrutement", qui gère le recrutement de scientifiques pour plusieurs laboratoires de la DRDO (Defence Research and Development Organisation), son site était indisponible pendant plus de 9 heures.

Les six autres sites internet "visités" sont celui de l'information publique géré par Sam Pitroda, un conseiller du premier ministre ainsi que les sites du Département de police de West Bengal, de la Direction des Successions (Ministère du Développement urbain), du Conseil de Recherche en industrie biotechnologique ainsi que celui du Conseil de Réhabilitation de l'Inde.

Le contenu des sites piratés avaient été modifié en y injectant une page (dz.php) affichant le message : "By SanFour25, Algerian Hacker".

Des sources gouvernementales indiennes ont précisé jeudi matin que « même s'il s'agissait d'une opération de grande envergure, il n'y a aucun signe de vol de données. Des enquêtes sont toujours en cours et le gouvernement tente de restaurer les sites ».

Le site http://zone-h.org qui resence en temps réel les exploits des hackers au niveau mondial indique que SanFour25 a un tableau de chasse des plus fournis, ainsi, ce groupe aurait effectué 6 660 attaques dont 6 024 dégradations de masse de sites internet.

wbw
SIWEL 011700 NOV 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu