Crise malienne : la télévision algérienne retrouve la vue à Ouagadougou

06/12/2012 - 11:29

ALGER (SIWEL) — Hier, mercredi 5 décembre, la chaine Numéro 3 de l'ENTV, dans son journal de 17H, a daigné donner la parole au représentant du MNLA à Ouagadougou. Dans le cadre de la médiation dirigée par Blaise Compaoré, la délégation du MNLA avait, en effet, rencontré pour la première fois les autorités maliennes. Cette fois, la télévision algérienne n'a pas pu faire l’impasse sur le MNLA et mettre en avant son poulain islamo-terroriste Ansar Dine


Crise malienne : la télévision algérienne retrouve la vue à Ouagadougou
En Algérie, le pouvoir de Bouteflika avait tout misé sur le groupe islamo-terroriste Ansar Dine : des islamistes touaregs auteurs de nombreuses amputations islamiques et de la lapidation d’un jeune couple à Aguelhok. Ce groupe, islamiste terroriste, est notamment l’auteur de la destruction des célèbres mausolées des saints de Tombouctou.

Le MNLA, mouvement indépendantiste touareg, est un mouvement démocratique et laïc qui n’a pas les faveurs de l’Algérie de Bouteflika. Ce mouvement a été marginalisé, médiatiquement étouffé par l’Algérie et même diffamé. La presse algérienne, l’officielle et l’affiliée, n’a évoqué le MNLA que pour faire de la propagande contre ce mouvement, insidieusement taxé de « mercenaires de Kadhafi », puis de « terroristes affiliés à ALQAIDA ».

Ansar Dine, qui n’a jamais caché ses liens avec l’Aqmi, était quant à lui présenté par Alger comme un authentique mouvement Touareg dans le but d’évincer le MNLA dont le caractère démocratique et laïc (et donc véritablement Touareg) n’arrange pas la politique algérienne, elle-même profondément aliénée à l’arabo-islamisme.

Mercredi 5 décembre à 17 h, sur les ondes de la chaine 3 de la télévision algérienne, un représentant du MNLA s'exprimait pour la première fois au micro de la tv algérienne. Ce dernier, au grand damne de la politique algérienne concernant les touaregs du MNLA, a réitéré les positions de son mouvement, en particulier celle de l'autodétermination qui dérange profondément l'Algérie de Bouteflika.

Le MNLA est contre une intervention militaire dans l’Azawad,
Le MNLA est pour l'autodétermination de l’Azawad
Le MNLA est pour le dialogue avec les autorités maliennes.

zp,
SIWEL 061129 DEC 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche