SIWEL | Agence kabyle d'information

Crise en Libye : le CNT accuse de nouveau l’Algérie

25/04/2011 - 14:19

TRIPOLI (SIWEL) — C’est à partir de Koweït, où il était en visite, que le chef de file du conseil national de transition libyen, Mustapha Abdeldjalil, renouvelle ses accusations contre l’Algérie, concernant la probable fourniture en arme pour les troupes de Kadhafi.


Kadhafi et Mustapha Abdeljalil. Photo montage. Ph/DR
Kadhafi et Mustapha Abdeljalil. Photo montage. Ph/DR
Ces « graves accusations » ont été rapportées par plusieurs média occidentaux dont l’AFP.

Les démentis formulés par le chef de la diplomatie algérienne, Mourad Medelci, ne semblent pas convaincre. Ainsi, ni les assurances données à Alain Juppé, ministre des affaires étrangères françaises et moins ses déclarations concernant le sujet n’ont « apaisé » les esprits du coté libyen.

Dans la foulée, le premier responsable du Conseil national de transition (CNT) a encore une fois réitéré l’information selon laquelle, le régime algérien avait fourni des avions militaires à Kadhafi « pour transporter des mercenaires africains », ces derniers combattront aux cotés des troupes du guide libyen contre la rébellion.

Selon le chef de la diplomatie algérienne, ces accusations contre l’Algérie sont « basées sur des agendas qui n'ont rien à voir avec l'affaire libyenne. Elles sont beaucoup plus anciennes que la crise en Libye, cela est très clair », a révélé M. Medelci sur les ondes de la radio algérienne Chaîne III.

Cette nouvelle accusation publique contre l’Algérie intervient 48 heures après un nouveau démenti officiel algérien. Vendredi, Mourad Medelci, ministre des Affaires étrangères, a rejeté les accusations du CNT, qualifiées de « manœuvres dilatoires basées sur des agendas qui n’ont rien à voir avec la crise libyenne ». « Nous avons, au niveau du ministère des Affaires étrangères, apporté les démentis les plus clairs à ces accusations. Au-delà, nous avons eu à exprimer notre conviction au sujet de ces accusations que nous considérons dilatoires,», a expliqué M. Medelci sur la radio Chaîne III.

Selon d’autres informations, le CNT libyen avait déposé une plainte contre l’Algérie sur la base des accusations déjà mentionnées auprès de la Ligue arabe.

aai
SIWEL 251420 AVR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu