Craignant d'être mal reçu, le Wali de Tizi-Ouzou ne s'est finalement pas rendu à Illulen Umalu aujourd'hui

18/02/2016 - 11:32

ILLULEN UMALU (SIWEL) — Hier soir, nous annoncions que les citoyens d'Illulen Umalu, ayant eu vent d’une visite officielle du Wali de Tizi-Ouzou dans leur commune, s’étaient organisé pour empêcher la venue de celui qui représente l'administration coloniale algérienne en Kabylie, M. Brahim Merrad.

Même si le Président de l'APW et le chef de la brigade de la gendarmerie algérienne en Kabylie se sont rendus sur place dans la soirée pour obliger les citoyens à renoncer à leur mobilisation contre la venue du wali dans leur commune, le Wali n’a finalement pas pris le risque de se rendre à Illulen Umalu, préférant envoyer à sa place son secrétaire général…


La visite du wali étant prévue pour aujourd’hui, les citoyens s’étaient organisés dès hier soir pour fermer les routes menant à leur commune : Des pneus usagés ont été brûlés sur la chaussée et des centaines de sacs d’ordures ont été déversés pour « accueillir le Wali ».

Pris de panique à l’idée de devoir annuler la visite d’un représentant officiel de l’Etat algérien dans un village de Kabylie, le Président de l'APW de Tizi-Ouzou (Mohamed Klalèche du FFS) et le chef de la brigade de la gendarmerie algérienne en Kabylie se sont rendus sur les lieux dans pour tenter d’"obliger" les manifestants à renoncer à leur mobilisation contre la venue du Wali.

Cependant, les citoyens d'Illulen Umalu venus de tous les villages de la commune ont maintenu leur rejet de la visite de ce wali-walou qui symbolise l’administration coloniale algérienne en Kabylie. Et finalement, par prudence, le Wali originaire de Batna, s’est abstenu d’aller à Illulen Umalu, préférant envoyer au charbon son secrétaire général… M. Zineddine Tibourtine, originaire de BBA.

zp/cdb/wbw
SIWEL 181132 FEV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu