Coordination MAK de Chorfa: Le pouvoir algérien est responsable du pourrissement de la situation

19/04/2014 - 12:39

CHORFA (SIWEL) — Dans un communiqué parvenu à rédaction de Siwel, La coordination MAK de Chorfa qui reste fidèle au caractère démocratique et pacifique du combat kabyle condamne avec force le pouvoir assassin et ses relais locaux qui ont usé de la violence face à des citoyens qui se sont mobilisés pour défendre leur souveraineté contre le bourrage des urnes. Elle exige la libération immédiate et sans conditions des jeunes détenus.


Coordination MAK de Chorfa

Communiqué

La coordination MAK de chorfa décline toute responsabilité dans les incidents ayant marqué le déroulement du pseudo-scrutin présidentiel algérien au niveau de chorfa. Les services de « sécurité » algériens portent l’entière responsabilité du pourrissement de la situation.

La colère des jeunes kabyles est une réaction légitime à une provocation de trop du régime raciste d’Alger qui tente vainement de faire entrer la Kabylie dans son giron arabo-islamique.

La coordination MAK de Chorfa qui reste fidèle au caractère démocratique et pacifique du combat kabyle condamne avec force le pouvoir assassin et ses relais locaux qui ont usé de la violence face à des citoyens qui se sont mobilisés pour défendre leur souveraineté contre le bourrage des urnes. Elle exige la libération immédiate et sans conditions des jeunes détenus.

Vive la Kabylie libre, démocratique et pacifique



Texte



Recherche

Dépêches en continu