Confrontation entre policiers kabyles et arabes à Tizi-Ouzou après la répression de la marche du MAK

12/01/2014 - 22:11

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Aujourd'hui, après la marche réprimée du MAK , il y a eu une violente confrontation entre les policiers kabyles et les policiers arabes au commissariat de Tizi-Ouzou, sis à l'ancienne brigade de gendarmerie attribuée au cours du printemps noir à la police.


Sur le lieu-même de la marche organisée par le mouvement kabyle, il y avait déjà un malaise entre les deux entités de police, arabe et kabyle. Les policiers kabyles avaient manifesté un sentiment de malaise vis à vis de leurs collègues arabes qui faisaient preuve d'un zèle et d'une agressivité flagrante envers les manifestants du MAK. Une fois rentrés à leur commissariat, les policiers kabyles n'ont pas manqué de reprocher aux policiers arabes leur attitude en leur disant qu'ils avaient adopté non pas une attitude de maintient de l'ordre mais une attitude de force d'occupation. De violents échanges verbaux s'en sont suivi entre les policiers kabyles et arabes qui se sont confronté, les policiers kabyles accusant les policiers arabes d'être une force d'occupation, et les policiers arabes accusant les policiers kabyles de sympathie envers les "séparatistes" kabyles.

Une chose est certaine, c'est que le MAK aura étendu le "malaise kabyle" jusque dans les commissariat de la "démocratique" et "populaire" république algérienne.

zp,
SIWEL 122211 JAN14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu