Concertation à Mekla en vue de la Conférence nationale kabyle

15/10/2014 - 12:12

MEKLA (SIWEL) — Dans l’après-midi d’hier, 14 octobre, le président du MAK s’est rendu à localité de Mekla pour rencontrer les responsables des trois coordinations d'At Frawsen, d'At Xlili et d'At Vu Câayeb. Accompagné de Hmed Chabala, cadre du MAK à Otawa, en déplacement en kabylie, et de Dad Sofiane, chargé de l’organique au conseil régional de Tizi Ouzou-Boumerdes, Bouaziz Ait Chebib, a réitéré l’appel de son mouvement aux forces vives de la Kabylie afin de prendre part à la Conférence Nationale Kabyle qui aura lieu le 31 octobre à At Ouabane.


Hier à Mékla
Hier à Mékla

Au cours de cette rencontre, le président du MAK a précisé que « cette conférence, comme son nom l’indique, concerne tous les kabyles soucieux de l’avenir de leur patrie : Aujourd'hui, c'est la Kabylie qui est en danger d’extinction, ce n'est pas un parti, un mouvement ou une quelconque organisation, c'est la Kabylie en elle-même et il faut en prendre conscience. Le MAK qui a initié cette conférence sera l'un des acteurs participant et il le sera au même titre que tous les autres invités ». M. Bouaziz Ait-Chebib a en outre précisé que dans cette rencontre importante dans l'amorce d'une union face au dangers qui guettent la Kabylie "Il s’agit de débattre, dans le respect et la fraternité, des voies et des moyens à mettre en œuvre pour défendre la Kabylie qui est menacée de partout contre toute forme d’agression ». Le président du MAK a précisé que plusieurs indices sont là pour témoigner de la réalité des dangers qui guettent la Kabylie, le dernier en date est l'assassinat du français Hervé Gourdel et la campagne médiatique qui s'en est suivie pour désigner la Kabylie comme fief ou refuge du terrorisme islamiste, autrement dit, un futur QG du Daech.

M. Ait-Chebib s'est montré optimiste quand à la réussite de cette Conférence en raison de l’intérêt qu'elle a suscité au sein de la population. « cette initiative est accueillie par un formidable enthousiasme parce que le peuple kabyle a soif d’union. Des artistes, des éditeurs, des hommes de culture, des anciens militants ainsi que le RCD et le FFS sont déjà invités». Il s'est dit « convaincu que le peuple kabyle sera à la hauteur de cet évènement prévu le 31 octobre, malgré les vaines tentatives du pouvoir algérien, comme de ses relais locaux, de saborder cette action initié pour la salut national kabyle ».

Le premier responsable du MAK a rappelé aussi que les kabyles de la diaspora participeront à travers des communications. «D’ores et déjà, nous avons reçu plusieurs messages de soutien ainsi que des contributions. » a-t-il dit.

Dad Sofiane, chargé de l’organique au conseil régional de Tizi Ouzou-Boumerdes pour le MAK a informé l’assistance que «Boumerdes sera présente en force». Une nouvelle accueillie avec beaucoup de satisfaction par les présents qui y voient la mise en marche de la réunification géographique de la Kabylie, volontairement dispersée par l'Etat algérien sur plusieurs Wilayas (départements) afin d'amoindrir la cohésion nationale kabyle.

cdb/zp,
SIWEL 151212 OCT 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu