Communiqué du président du MAK

11/03/2016 - 11:48

KABYLIE (SIWEL) - Élu pour un second mandat par le 3ème congrès du MAK à la tête du mouvement souverainiste kabyle, Bouaziz Ait Chebib a rendu public un communiqué dans lequel il a dénoncé le harcèlement policier dont sont victimes les militants de son mouvement, a appelé à l'union des forces vives de la Kabylie et il a annoncé la mise sur pied de plusieurs structures nécessaires à l’évolution du combat du peuple kabyle.

Ci-après le communiqué dans son intégralité :


Communiqué du président du MAK
AFRNIMAN I TMURT N IQVAYLIYEN
MOUVEMENT POUR L’AUTODETERMINATION DE LA KABYLIE

MAK

Communiqué du président du MAK


Au moment où de vastes campagnes de harcèlements et d'arrestations des militantes et militants du MAK s'intensifient sur le terrain après avoir assiégé la Kabylie pour empêcher la tenue de notre 3 ème congrès, les formations politiques algérianistes kabyles, au lieu de condamner cette répression coloniale, se mettent à s'attaquer à notre mouvement en espérant peut-être glaner quelques voix sur le marché électoral algérien qui les refuse depuis leur création.

Nous tenons à préciser que si le peuple kabyle a placé sa confiance en nous, c'est que nous avons su semer les graines de l'union et de l'espoir autour du projet du siècle, celui de réhabiliter notre nation dans ses droits légitimes. Le peuple kabyle est arrivé à une phase de son histoire où il a besoin d'être fort et uni. Il s'est abreuvé des expériences des peuples qui partagent ses idéaux à l'instar des peuples azawadien, kurde, basque, catalan, québécois et de tant d'autres.

Le respect qu'on doit à notre peuple mais aussi aux peuples amazighs qui nous regardent et qui espèrent tant que cette bataille politique historique de l'autodétermination du peuple kabyle puisse aboutir, nous incitent à se hisser à la hauteur du défi.

Aussi, la considération que nous portons aux militants de ces formations, dont beaucoup ont fini par rejoindre la noble cause kabyle, nous force à épargner à notre peuple des polémiques stériles.

Le MAK et le peuple kabyle ont retenu les leçons du passé faites d'interminables divisions entre sigles kabyles pour des considérations algériennes qui ne lui ont rien apporté. Le MAK n'est pas là pour jouer au jeu du pouvoir et de l'opposition arabo-islamistes. Car d'expérience, notre peuple sait que les politiciens algériens ne viendront pas à son secours si ce n'est pour l'enfoncer.

Le MAK ne prêtera donc jamais la main à la division du peuple kabyle. Notre grandeur est dans notre combat. Celui de la construction et non de la division. Celui de l'amour et de la fraternité entre Kabyles. Nous nous abstenons donc de toute réponse qui prêterait à la polémique.

Le MAK œuvre pour l'union des forces vives de Kabylie pour l'intérêt suprême de la Kabylie. Il n'est ni de l'aile gauche ni de l'aile droite. Il est l'oiseau

D’ici la fin de l’année en cours, un conseil consultatif sera mis en place. Il constituera un cadre de dialogue, de rassemblement de toutes les énergies saines kabyles pour trouver des solutions aux problèmes quotidien de la Kabylie et préparer la mise en place d’un parlement kabyle.
A cet effet, les compétences kabyles sont invitées à étoffer d’ores et déjà à réfléchir sur la meilleure manière de concrétiser cette structure pour aller dans l’union dans le sens de l’histoire.

En vertu des résolutions du 3 ème Congrès du MAK, le président Bouaziz Ait Chebib a procédé ce jeudi 11 mars à la mise sur pied d’une Commission permanente de réflexion chargée de faire des propositions sur les réformes des structures, du fonctionnement et la nouvelle stratégie politique du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie. Cette commission présidée par Monsieur Hachim Mohand Ouamar dit Dda Muh, ancien président du conseil national sera appelée à faire des consultations avec la base militante et la hiérarchie pour faire des propositions concrètes qui seront soumises aux instances du mouvement.
Pour être efficace dans sa mission, Cette commission va mettre sur pied plusieurs groupes de travail en faisant appel à toutes les compétences militantes.

D’ici la fin du mois d’avril prochain, d’autres structures nécessaires à l’évolution du combat du peuple kabyle seront installées :

- Un centre social et économique.
- Un Centre kabyle de l’environnement.
- Un Centre kabyle d'alerte et de prévention (CKAP) pour faire face aux multiples agressions dont sont victimes le pays kabyle et son peuple .
- Un centre de recherches scientifiques kabyles (CRSK)
- Un Département chargé de la promotion de la langue et de la langue culture kabyles.
- Un Département de formation et d’orientation des militants.

Ces structures vont travailler en étroite collaboration avec les ministères de l'Anavad.


Sur le plan organique et de l’action politique, les conseils régionaux se réuniront le 25 mars afin de procéder au renouvellement de leurs instances respectives et préparer les marches nationales kabyles du 20 avril dans les 3 grandes villes de Kabylie.
Ces manifestations qui commémoreront le double anniversaire du printemps amazigh et du printemps noir seront accompagnées par une série de meetings pour mobiliser et sensibiliser le peuple kabyle afin de faire du 20 avril un autre tournant dans l’histoire de la lutte kabyle.

Avant la fin du mois en cours, le nouvel exécutif et le cabinet des conseillers seront rendus public.

Kabylie, le 11 mars 2016
Bouaziz Ait Chebib, Président



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu