Communiqué du président de l'Anavad : Fausses bavures et vrai complot

28/08/2015 - 11:19

DIASPORA (SIWEL) - Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le président du Gouvernement provisoire kabyle .(Anavad), Ferhat Mehenni, dénonce les « bavures » des forces de l'ordre » algériennes qui se répètent contre les citoyens Kabyles et alerte l’opinion internationale quant « au génocide que se prépare à perpétrer l’Etat algérien contre le peuple kabyle ».

Siwel publie, ci-après, le communiqué dans son intégralité.


Communiqué du président de l'Anavad : Fausses bavures et vrai complot
COMMUNIQUE

DU PRESIDENT DE L’ANAVAD

Fausses bavures et vrai complot


La multiplication ces derniers jours de « bavures » des corps constitués de l’Etat colonial algérien en Kabylie font craindre une provocation orchestrée depuis le sommet du pouvoir. (une jeune fille abattue le 07/08/2015 aux Issers par un gendarme pour un soi-disant refus de l’épouser, avant-hier, le 25/08/2015, deux jeunes ont été carbonisés dans leur voiture près de Makouda après avoir été pris pour cibles par des militaires embusqués qui, pour les achever, avaient jeté trois grenades à l’intérieur de leur véhicule. Aujourd’hui c’est un commerçant ayant refusé de se faire racketter par un policier qui a été abattu par ce dernier…). Si c’était l’armée israélienne qui avait commis un tel crime, partis politiques et médias algériens, toutes tendances confondues, en auraient fait leurs choux gras des mois durant et auraient organisé d’interminables manifestations de rue.

Ces fausses bavures qui révèlent un vrai complot antikabyle, auraient au moins deux objectifs : 1) Légitimer dans un proche avenir une répression à grande échelle dans les milieux indépendantistes kabyles. 2) créer une diversion durable à travers des troubles en Kabylie pour régler d’insolubles problèmes de succession au président moribond.

Le président de l’Anavad exprime sa solidarité aux familles des victimes et condamne violemment ces « bavures » qui ne seraient que des actes d’une provocation programmée.

Il met en garde la mafia coloniale sur les conséquences que ce genre d’agissement pourrait engendrer et dont elle porterait seule la responsabilité.

Il alerte l’opinion internationale sur un génocide que se prépare à perpétrer l’Etat algérien contre le peuple kabyle. Par voie de conséquence, le secrétaire général de l’ONU est interpellé pour prendre acte de la gravité de la situation et agir.

Devant ces agissements criminels qui augurent d’une déstabilisation de la Kabylie à long terme, le président de l’Anavad convoque un Conseil des Ministres pour prendre les mesures qu’impose la situation.

Il rappelle que seul un Etat kabyle souverain est en mesure d’assurer la sécurité et la stabilité aussi bien pour la Kabylie que pour son environnement méditerranéen et nord-africain.

Exil, le 27/08/2015

M. Ferhat Mehenni
Président du Gouvernement provisoire kabyle



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu