Communiqué du Mouvement indépendantiste du Rif : " manœuvre et sabotage"

16/06/2015 - 18:22

RIFLAND (SIWEL) — Le mouvement 18 septembre pour l’indépendance du RIF nous a fait parvenir un communiqué dans lequel il dénonce la mise en circulation d'informations sur l’interpellation de leur leader, Saïd CHAOU, estimant que ces rumeurs sont des manoeuvres des services de renseignements marocains pour saboter le mouvement indépendantiste du Rif. Nous publions ci-après l’intégralité du communiqué


Communiqué du Mouvement indépendantiste du Rif : " manœuvre et sabotage"
Le mouvement 18 septembre pour l’indépendance du RIF

Communiqué concernant des informations entretenues sur l’interpellation de Saïd CHAOU et les manoeuvres des services de renseignements marocains pour saboter le mouvement

Le Mouvement 18 Septembre pour l’Indépendance du RIF qui suit avec beaucoup d’attention tout ce qui circule sur l’un de ses membres, notamment l’arrestation de Saïd CHAOU par les autorités néerlandaises, l’intox que publie certains porte-voix médiatiques des services de renseignement de la colonisation marocaine, en ce qui concerne son extradition vers le Maroc et sur la base d’un mandat d’arrêt international dont les autorités néerlandaises ont refusé catégoriquement l’exécution dans un passé récent car il fut dans un but politique et les tous les développements en lien avec ce dossier depuis ses différentes approches sécuritaires, politiques complexes, affirme à l’opinion publique rifain et international que jusqu’à présent aucun communiqué n a été publié par les autorités néerlandaises ( La police, le procureur général, …) indiquant l’arrestation de Saïd CHAOU et sa poursuite.

Le Mouvement fait pleinement confiance aux institutions de l’Etat néerlandais et sa justice dont la transparente et l’indépendance sont reconnues sur le plan international, suit toutes les manoeuvres ignobles et les tentatives basses des services de renseignements marocains, qui n’hésitent pas à dresser des rapports à charge contre le mouvement à destination des pays européens, notamment ceux avec lesquels il a eu des accords de coopérations judiciaires et l’échange d’informations d’ordre sécuritaires, tels que l’Espagne, la France, les Pays Bas, et l’exploitation de l’Etat marocain, pour avoir coopérer en matière de la lutte contre le terrorisme, avec certains pays européens, et la récupération de certaines personnalités politiques européennes pour saboter les voix discordantes de l’opposition en Europe, à la tête de laquelle se trouve le Mouvement 18 Septembre pour l’Indépendance du RIF.

Le mouvement affirme toutes les rumeurs que publient les renseignements de l’Etat colonial et ses portes voix médiatiques ne sont que des manoeuvres ignobles pour éclabousser l’image du mouvement aux yeux de l’opinion publique rifaine, il est pleinement conscient des manoeuvres de l’Etat marocain au niveau international et il est prêt pour aller plus loin dans la confrontation politique et sur le plan juridique en accord avec les conventions internationales et le droit international en dépit de toutes les concessions que le makhzen marocain offre à ses alliés européens afin d’arracher leur soumission, tant que l’autorité de la loi dépasse l’autorité des services étroits que le régime marocain offre à certains de ses alliés européens.

Le Mouvement du 18 Septembre pour l’Indépendance du RIF
Roosendaal, le 13 juin 2015


SIWEL 161822 JUIN 15



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche