Communiqué du Mouvement 18 septembre suite à l’appel au meurtre de l'activiste rifain Yuba El Ghaddioui

12/05/2015 - 22:28

RIFLAND (SIWEL) — Le mouvement 18 septembre pour l'indépendance du RIF a rendu public un communiqué relatif à l'appel au meurtre du militant Rifain, Yuba El-Ghaddioui, lancé par un imam salafiste à Tazaghine dans le RIF. L'article du militant rifain traduit en français ainsi que la retranscription du sermon en français de l'imam terroristes ont été joints au communiqué du mouvement indépendantiste rifain que nous publions ci-après


Communiqué  du Mouvement 18 septembre suite à l’appel au meurtre de l'activiste rifain Yuba El Ghaddioui
Le mouvement 18 septembre pour l’indépendance du RIF

Communiqué / Mémorandum suite à l’appel au meurtre de l'activiste rifain Yuba El Ghaddioui envoyé aux gouvernements des pays européens.


Au cours de son sermon du vendredi 8 mai 2015 à la mosquée du village de Tazaghine dans le RIF, l’imam de la mosquée, qui relève du ministère des Awqaf et des Affaires Islamique de l’occupation marocaine, a consacré l’intégralité du sermon à l'attaque du militant républicain rifain résidant en Allemagne Jabir El Ghaddioui, connu sous le nom Yuba El Ghaddioui, et il en conclut à la nécessité de permettre son sang conformément aux enseignements de la charia islamique, selon l’imam lui-même, qui lié étroitement aux groupes takfiristes (=salafistes radicaux) actifs dans certains pays européens dont l'Allemagne et les Pays-Bas.

En raison de la teneur du discours de sermon, rempli de haine contre la personne de Yuba El Ghaddioui, à cause de ses idées au sujet de la religion, y compris celles dans l’un de ses articles, et vu ce que le discours contient en terme d'invitation directe et répétée à plusieurs reprises à assassiner sous protection juridique, et ses conséquences directes sur l'intégrité physique de la personne concernée et les membres de sa famille, d’autant plus que le sermon de vendredi est sacré pour une grande partie de la communauté musulmane, il est indiscutable, et doit être mis à exécution, le dénommé Mohammed Ouasïdi, ce faisant, commis une infraction non moins grave qu’un crime d’assassinat avec préméditation sous la couverture de la légitimité religieuse avec l’assentiment du ministère des Awqaf et des Affaires Islamiques qui supervise la gestion du champ religieux, qui fonctionne à son tour selon les orientations des de la commanderie des croyants du régime d’occupation.

Par conséquent, nous dans le Mouvement du 18 Septembre pour l’indépendance du RIF considérons cet appel au meurtre du militant de Yuba El Ghaddioui, est, dans les faits, un ciblage systématique des voix rifaines libres par le régime marocain, connu comme étant le sponsor le plus important des groupes terroristes et extrémistes dans le pays et à l’extérieur.

Nous considérons que la responsabilité de toute atteinte à la liberté de Yuba El Ghaddioui, son intégrité physique et la sécurité des membres de sa famille, incombera au régime d'occupation marocaine.

Conformément au principe du droit à la vie et la condamnation de tout violeur de ce droit, nous attirons l'attention des pays européens, notamment l'Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique, sur le fait que le danger du terrorisme ne réside pas dans les groupes extrémistes seulement, mais dans le régime marocain dans son ensemble pour être un partisan clé du terrorisme, et nous demandons à ces Etats et d'autres par ailleurs, de reconsidérer la nature de leurs relations avec un régime terroriste qui a du sang des innocents sur les mains.

Une copie de ce mémorandum a été envoyée au :

- Gouvernement néerlandais.
- Gouvernement allemand.
- La Commission européenne des droits de l'homme.
- Le Comité contre le terrorisme des Nations Unies.
-
Pièces jointes:
L'enregistrement audio de d'appel à l’assassinat de l’Imam Mohammed OUASÏDI.
L’article du militant rifain Yuba El Ghaddioui, l'objet d'attaque et appel à l'assassinat

Mouvement 18 septembre pour l'indépendance du RIF

Le 11 mai 2015

Article de Yuba EL Ghaddioui: "La pensée théologique et la perpétuation du despotisme : une comparaison entre les Lumières européennes et l’ignorance islamique"


Le prêche de l'imam terroriste " L’Athée de Tazaghine, le pernicieux, le maudit "


SIWEL 122228 MAI 15



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu