Communiqué du Comité de soutien à Kameleddine Fekhar et à ses codétenus

06/03/2016 - 00:28

DIASPORA (SIWEL) — dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le Comité de Soutien au Dr Fekhar et à ses codétenus appelle Mr Ban Ki-Moon à "rappeler à l'Etat algérien ses engagements en matière de traités internationaux concernant les droits humains " et à faire "cesser les hostilités et toute répression envers les mozabites".

Nous publions ci-après l'intégralité du communiqué


COMMUNIQUÉ

Nous, Comité de Soutien au Dr Fekhar et à ses codétenus, apprenons à l’instant, le transfert du Dr Fekhar de la prison de Mnea vers celle de Ghadaia. A l’heure actuelle, aucune raison n’a été avancée pour justifier ce transfert. De ce fait, après 8 mois d’incarcération arbitraire, après 8 mois de maltraitance, après 8 mois de droits humains bafoués, le courageux Dr Fekhar, déjà affaibli, entame une énième grève de la faim dans des conditions que nous savons insupportables.

Avec l’arrivée imminente en Algérie du Secrétaire général de l’ONU, Mr Ban Ki-Moon, nous, le Comité de Soutien au Dr Fekhar et à ses codétenus, interpellons le représentant de l’ONU afin de rappeler à l'Etat algérien ses engagements en matière de traités internationaux concernant les droits humains ainsi nous le sollicitons pour intervenir auprès de ces autorités pour la libération immédiate des détenus politiques et cesser les hostilités et toute répression envers les mozabites.

De plus, nous espérons que le Secrétaire général de l’ONU prendra en compte l’appel de la famille du Dr Fekhar qui donnera ce jour une conférence de presse afin d’alerter sur les conditions d’incarcération du Dr Fekhar et délivrer un message de ce dernier à la communauté internationale. D’ailleurs, nous déplorons que seuls les journalistes du quotidien « Liberté » ont répondu à l’appel. La presse algérienne, fidèle à elle-même, a brillé par son absence et a parfaitement joué son rôle de relais de l’état algérien.

Nous, le Comité de Soutien au Dr Fekhar et à ses codétenus, restons attentifs quant à la l’état de santé des détenus et de leurs conditions de détention et continuons quotidiennement à alerter la communauté internationale.

Pour le comité,
Yacine Cheraiou, porte-parole


SIWEL 060028 FEV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu