Communiqué de la Coordination MAK AQVU

10/04/2016 - 20:18

AQVU (SIWEL) - Suite à l'hommage rendu à Massensen Agrawliw le vendredi 08 avril et le meeting organisé le lendemain, la Coordination MAK AQVU délivre le communiqué suivant:


Coordination MAK AQVU.

Communiqué


C’est avec un grand sentiment de fierté et de joie, que la coordination MAK AQVU exprime ses remerciements les plus sincères à toutes les personnes ayant participé de près ou de loin à la réussite de ses deux activités, tenues ces vendredi et samedi passés. Une course contre la montre, remportée haut la main par les militants d’Akbou durant toute la semaine écoulée, en enchaînant déplacements, affichages et autres préparations pour ces événements.
Il est à rappeler que ces deux jours écoulés ont été réservés exclusivement en hommage à leur frère militant défunt Sa3id At Yidir, dit Massensen Agrawliw, ainsi que les victimes du printemps noirs et pour finir, les deux militants Kabyles, lâchement assassinés dernièrement à Tizi Ouzou et Bordj Bouarreridj.

Vendredi, les militants de la coordination d’Akbou se sont réunis depuis les premières heures du matin devant la maison de leur ami Massensen, où ils ont été chaleureusement accueillis par son père, Dda Lmulud, toujours avec son sens de l’hospitalité légendaire. Après quoi, les militants, amis et membres de famille de Massensen ont observé une marche silencieuse vers sa tombe au cimetière du village Tifrit, pour s’y recueillir et prononcer quelques mots à sa mémoire. Une fois sur place, les militants ont observé une minute de silence à la mémoire de leur ami, sous les airs de l’hymne national Kabyle, avant de déposer une gerbe de fleurs. C’en est suivi de plusieurs prises de parole dont celles de Rahim Arezoug, Jugurtha Benadjaoud et Farid Djenadi, secrétaire général du MAK. Les discours successifs ont honoré la mémoire de Massensen, en rappelant son rôle au sein du mouvement et son attitude respectueuse et exemplaire, ainsi que le bon souvenir que gardent de lui chacun de ses amis militants. <Un homme ne meurt jamais tant que nous ne l’oublions pas…> Comme nous l’a rappelé dans son discours Mass Farid Djenadi… A la fin du rassemblement, la coordination Aqvu a offert un drapeau Kabyle comme cadeau symbolique à Dda Lmulud, pour l’assurer de son soutien et son affection, lui que tous les militants respectent comme un père bienveillant.

Après quoi, les militants se sont mobilisés tout de suite après pour faire le déplacement à Timezrit, afin d’arriver à temps pour contribuer à la préparation du meeting qu’organise la section locale, en milieu d’après-midi. Chose qui s’est réalisée avec brio, malgré l’interception par la police de 7 militants de la coordination d’Aqvu, ainsi qu’un jeune de Timezrit, qui était en leur compagnie pour leur indiquer le chemin. L’arrestation a été quelque peu brutale, par des agents en civil aux visages fermés, exprimant une haine et une colère, rarement vues sur des agents de l’ordre colonial. Les militants en question ont subi une fouille minutieuse au corps, ainsi qu’une fouille intégrale des véhicules qu’ils occupaient, avant d’être transférés au commissariat de Timezrit, où ils ont subi un interrogatoire bâclé et des tentatives d’intimidation, simple excuse pour les empêcher d’atteindre le lieu du meeting, puisqu’aucune raison légale, ne légitimait leur arrestation. Fort heureusement, le calme et la sagesse des militants ont rendu impossible tout dépassement, qu’ils auraient légitimé s’ils avaient joué le jeu des agents. L’arrestation a duré approximativement une heure et demi avant que les militants ne soient relâchés, certainement sous la pression de la foule rassemblée à la place du meeting, qui menaçaient de se déplacer vers le commissariat pour les faire libérer. Les militants ont pu assister à la suite du meeting, avant de rentrer chez eux sains et saufs, à la fin du meeting.



La coordination d’Aqvu a enchaîné hier samedi, avec un meeting dans sa place de prédilection, la fameuse place des Martyrs d’Akbou. Une foule assez nombreuse a rempli la placette dès le début des activités, pour prendre connaissance des derniers assassinats qu’ils ignoraient encore, puisque la presse a brillé par son silence concernant ses deux affaires. Le Meeting a été animé par plusieurs intervenants, dont Rahim Arezoug, Nadir Chelbabi, Brahim Azi, Anaruz, ainsi que le président du Mak Mass Bouaziz Ait Chebib et le secrétaire national aux relations extérieurs , Mass Hocine Azem. Les différents discours ont exprimé le besoin vital qu’a la Kabylie d’asseoir son propre ETAT, qui saurait assurer les droits de tout un chacun dans l’égalité et la dignité, afin de mener notre pays Kabyle à la grandeur pour laquelle il aspire, au lieu de couler avec cette grosse épave qu’est l’Algérie, bâtie sur le mensonge, le déni historique et les intrigues de palais. Les intervenants à tour de rôles, ont profité de l’occasion pour lancer un appel à la population pour participer aux marches simultanées du 20 avril prochain, qui se dérouleront à Vgayet, Tizi Wezzu et Tuvirets. Le meeting s’est déroulé dans de bonnes conditions et les citoyens présents se sont dits ravis, comme l’attestent leurs sollicitations à la fin du meeting, pour prendre contacts avec les militants et féliciter les intervenants ainsi que les organisateurs pour leur bon travail. Preuve que la population s’éveille davantage et se rend compte désormais, que plus le gouvernement d’Alger vous critique, plus grande est votre crédibilité, puisque les membres de la pègre n’ont d’estime que pour leurs semblables.
La foule ne s’est dispersée qu’au moment où les militants ont quitté les lieux en emportant leurs matériels et leurs banderoles, comme pour dire que la population Kabyle est prête à protéger chacun de ses enfants, tant que celui-ci entreprend un chemin de vérité et d’honneur. Un message fort envers les voyous en costumes, les Kabyles ne sont pas prêts à entre-tuer pour vous plaire et vous servir.

La coordination d’Aqvu, tient à adresser une nouvelle fois ses remerciements à toute personne ayant contribué de près ou de loin à la réussite de ses activité, que ce soit une contribution par votre présence, vos efforts, vos véhicules mis à notre disposition ou vos aides financières, MERCI DU FOND DU CŒUR.

Akken yecveh y-igenni s yetran-is, Taqvaylit tecvah s warraw-is.

Rendez-vous ce 20 avril prochain pour exprimer tous ensemble, notre désir de liberté et de justice.


Le responsable à la communication,
Nounour MEZI.




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu