SIWEL | Agence kabyle d'information

Communiqué de l'AMA: Le régime algérien veut se débarrasser du Dr Kameleddine Fekhar et Qassem Soufghalem

02/08/2015 - 11:19

GHARDAIA (SIWEL) - Le régime algérien veut se débarrasser du Dr Kameleddine Fekhar en lui fabricant de lourdes accusations infondées dans le but de le museler pour la simple raison qu'il a toujours milité pour le droit du peuple Amazigh du Mzab à son autodétermination afin d'accéder à un statut d'autonomie. Ce droit est garanti par la constitution algérienne dans son article 27 sans oublier que l'Algérie a ratifié toutes les conventions et les traités internationaux relatifs aux droit des peuples, des autochtones et des minorités.

Siwel publie ci-après, l'intégralité du communiqué signé par Khoudir Sekouti , délégué Algérie pour l'Assemblée Mondiale Amazighe


Assemblée Mondiale Amazighe

Enfin, le régime algérien décide d'enquêter sur le sujet des charges ... !!!


Suit à une simple instruction du procureur général de Ghardaia, il a été procédé à l’arrestation du Dr Kameleddine Fekhar et ceux qui étaient avec lui. Il s'agit d' une atteinte gravissime à la loi et au droit sachant que toute arrestation doit être effectuée sur la base d’un mandat d’amener où les noms des personnes à arrêter seront mentionnés.

Après 18 jours de grève de la faim, la situation s’aggrave davantage à la prison de Mnéa. Les détenus sont isolés dans des cellules individuelles, privés de soins médicaux, d’aération, de climatisation et d’eau fraîche pendant cette canicule qui perdure depuis plus d’un mois. Le régime algérien a décidé de liquider le Dr Kameleddine Fekhar et Qassem Soufghalem en les empêchant d’ajouter du sucre à l’eau alors que cette matière est vitale pour permettre à un gréviste de la faim de résister et de ne pas succomber.

Le dimanche 02 août, les détenus seront présentés devant le juge d’instruction du tribunal de Ghardaia pour être écoutés au sujet des accusations infondées qui leur sont fabriquées :

1- Création d’une association de malfaiteurs dans le but de préparer des crimes contre les personnes et les biens.

2- Incitation au vol et la promesse de commettre des actes subversifs et terroristes visant la sécurité de l'Etat , l'unité nationale et l'intégrité territoriale en répandant la terreur parmi la population, créer un climat d'insécurité à travers l'agression des personnes morales ou physiques ou de mettre en danger leur vie ou leur liberté ou leur sécurité ou en causant des dommages à leur propriété, et en bloquant la circulation ou la liberté de mouvement sur la route et attroupement sur les places publiques.

3- Tentative d'assassinat avec préméditation.

4- Incitation à incendier de façon intentionnelle et préméditée des biens publics et privés.

5- Incitation des citoyens ou des habitants à prendre les armes les uns contre les autres et porter atteinte à l'intégrité du territoire national.

6- Délit d'incitation publique à la haine et à la discrimination contre une personne ou des personnes en raison de leur appartenance ethnique , l'encouragement et la propagande en faveur de ces actes.

7- Délit de diffusion à l'attention du public et dans un but de propagande des tracts qui nuisent à l'intérêt national.


8- Délit d'insulte à l'égard des institutions de l'Etat.

9. Délit d'incitation directe à l'attroupement sans armes, avec des discours ou des tractes distribués. Actes punis par plusieurs textes de loi à travers les articles suivants: 30 - 41- 87 bis - 387 1-176 - 177-395-396-295 bis- 1 complément - 79- 96-97-100- 146- 77.

Pendant cette présentation, ils seront présents les avocats du Dr Kameleddine Fekhar et ses compagnons: Fatiha Rahmouni, Chalabi Rafik Anour, Dadi Oubeka Mounir, Dabouz Salah.


Le régime algérien veut se débarrasser du Dr Kameleddine Fekhar en lui fabricant de lourdes accusations infondées dans le but de le museler pour la simple raison qu'il a toujours milité pour le droit du peuple Amazigh du Mzab à son autodétermination afin d'accéder à un statut d'autonomie. Ce droit est garanti par la constitution algérienne dans son article 27 sans oublier que l'Algérie a ratifié toutes les conventions et les traités internationaux relatifs aux droit des peuples, des autochtones et des minorités.

Nous remercions toutes celles et tous ceux qui se sont solidarisés avec le peuple Amazigh du Mzab qui subit toute forme d'injustice et une véritable épuration ethnique de la part du régime algérien. Nous réitérons notre appel à la solidarité pour exercer davantage de pressions jusqu'à la libération du Dr Kameleddine Fekhar et ses compagnons et faire payer les responsables des crimes commis contre le peuple mozabite.

Khoudir Sekouti

Délégué Algérie pour l'AMA



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu