Communiqué d'Izmulen (Mzab) : La fracture qui pousse la Kabylie à prendre son destin en main

16/06/2016 - 23:55

DIASPORA (SIWEL) — Dans un message adressé aux instances souverainistes kabyles (Anavad & MAK), l'Organisation de défense des droits des At Mzab, Izmulen, a tenu à féliciter leurs frères kabyles à l'occasion de la Journée de la Nation Kabyle. Ci-après le communiqué dans son intégralité :


La future génération kabyle : l'avenir de la Kabylie libre (PH/SIWEL)
La future génération kabyle : l'avenir de la Kabylie libre (PH/SIWEL)
Deux millions de Kabyles ont marché à Alger, le 14 juin 2001, pour dénoncer la répression qui s’abattait sur la Kabylie et qui s’est intensifiée après l’assassinat du jeune Massinissa Guermah dans les locaux même de la gendarmerie nationale. Il s'en est suivi l’assassinat de 126 autres jeunes kabyles.

La plateforme d’Elkseur revendiquait entre autre la démocratie en Algérie. L’Algérie est restée indifférente aux malheurs de la Kabylie et à leurs revendications qui pourtant étaient loin d’être uniquement Kabyles. Ainsi en plein deuil, la Kabylie revendique toujours pour toute l’Algérie.

Cette même marche, unique dans l’histoire de l’Algérie par le nombre de participants et la plus grande organisation, qui devait interpeler le pouvoir algérien mais aussi l’opinion publique, a été lâchement manipulée par le pouvoir algérien. Tout le monde se souvient de l’appel du policier Ammi Ahmed aux algérois de venir « protéger » leur ville contre les Kabyles ! Les Kabyles sont considérés comme des étrangers !

Quelques jours après, la presse montrait que les violences qui ont eu lieu étaient l’œuvre de repris de justice utilisés par le pouvoir. Une mafia qui fait appel à des criminels ce n’est pas étonnant, mais ça reste révoltant.
Les infatigables Kabyles meurtris finissent par comprendre que la solution de leur problème passe par l’autonomie de la Kabylie. Cette option d’autonomie qui se développe encore pour devenir l’autodétermination. La Kabylie a beaucoup donné à l’Algérie à commencer par le mouvement national et la guerre d’indépendance.

En 1980 quand les mots démocratie et Tamazight étaient des tabous et passibles de justice, les Kabyles étaient en masse dans les rues pour revendiquer toujours pacifiquement la démocratie et Tamazight pour tous les algériens.

Le pouvoir algérien dans une ultime manipulation essaye de récupérer la Kabylie qu’il voit lui échapper définitivement en reconnaissant le caractère national puis officiel de Tamazight, mais comme un mauvais élève qui ne comprend jamais ses leçons, le pouvoir algérien n’a pas compris que les Kabyles ne sont plus dans cette revendication et que rien ne peut arrêter la marche de l’histoire vers l’autodétermination de la Kabylie.

Cette revendication n’a pas laissé la Kabylie indifférente aux souffrances des mozabites qui payent eux aussi le prix de leur attachement à leur identité. Le soutien des Kabyles à la cause mozabite est de tout le temps et est toujours indéfectible.

A l’occasion de la journée de la nation Kabyle, Izmulen présente les meilleurs vœux au peuple Kabyle.
Gloire aux martyres kabyles, mozabites et à tous les martyrs amazighs.

Paris le 14 juin 2016

Pour Izmulen
Mohammed Dabouz
El-Hachmi Bahamida

SIWEL 162355 JUN 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche