Communiqué : L'Anavad appelle à un hommage aux victimes du terrorisme islamiste à Paris

14/12/2015 - 17:15

PARIS-DIASPORA (SIWEL) — Dans une déclaration parvenue à l'instant à notre rédaction, le Gouvernement provisoire kabyle et le Réseau Anavad, appellent à un hommage officiel et solennel, au nom du peuple kabyle. Le rassemblement d'hommage aux victimes et de solidarité, aura lieu le 24 décembre 2015 à 17h, à la veille de Noël, devant la salle de concert du Bataclan qui a compté le plus grand nombre de victimes.

Nous publions ci-après l'intégralité du communiqué :


Hommage de citoyens aux victimes du terrorisme islamiste au Bataclan (PH/AFP)
Hommage de citoyens aux victimes du terrorisme islamiste au Bataclan (PH/AFP)
COMMUNIQUÉ

Le 13 novembre 2015, la ville de Paris a été ensanglantée par des attentats commis par des terroristes islamistes. 130 personnes ont péri, victimes d'une idéologie barbare et ténébreuse : l'islamo-fascisme.

Face à cette tragédie, le Gouvernement Provisoire Kabyle ne pouvait rester de marbre. Son président, Ferhat Mehenni, s'est déjà incliné à la mémoire des victimes en déposant personnellement une gerbe de fleur devant les terrasses des cafés et restaurants touchés par les balles assassines d'individus totalement aliénés et déracinés.

Toutefois, nous nous devons d'organiser un hommage officiel et solennel, au nom du peuple kabyle, afin de nous solidariser publiquement à la douleur ressentie par le peuple français.

C'est pourquoi nous avons décidé d'organiser un rassemblement d'hommage aux victimes et de solidarité, le 24 décembre 2015 à 17h, à la veille de Noël, devant la salle de concert du Bataclan ou l'on a dénombré le plus grand nombre de victimes.

Nous invitons les kabyles de France, ainsi que tous les amis de la Kabylie, à rejoindre ce rassemblement afin de marquer l'appartenance du peuple kabyle aux valeurs universelles de tolérance et de fraternité, prônées par la République Française.

Les Kabyles de France gagneraient à se démarquer clairement de l'idéologie arabo-islamique afin de mettre en avant leur différence et ne pas subir un racisme de réaction. Les Kabyles assument leurs actes et leurs aspirations, qui sont aux antipodes d'un idéal religieux fanatique.

Nous appelons les kabyles de France a refuser toute tentation d'adhésion aux idées mortifères prônées par les représentants de l'islam radical mais à respecter et faire leurs, les valeurs républicaines de liberté, égalité, fraternité, laïcité, portées par la République Française.

A ce titre, nous ne saurions trop conseiller aux autorités françaises d'axer leurs efforts sur la construction de "maisons kabyles", dans lesquelles seraient enseignés les principes qui fondent la République et la vie en société, plutôt que dans la construction de mosquées, de plus en plus salafisées et qui deviennent, malheureusement, de véritables viviers pour les recrutements de Daech et autres mouvements terroristes.

Kabylie solidaire.

Paris le 14/12/2015

Ahmed HADDAG
Ministre des Institutions
Président du réseau Anavad


SIWEL 141713 DEC 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche